Orient au Temps des Francs

La nouvelle Loi sétait rapidement étendue à toute la côte méditerranéenne. La conversion de Constantin et la législation de Théodose favorisèrent les progrès du christianisme en Orient où tant de cultes païens étaient pratiqués. Constantin élève au-dessus du Sépulcre une rotonde, lAnastasis ; il relie à celle-ci le massif du Calvaire et une grande basilique, le Martyrium. Limpératrice Eudoxie, au Ve siècle, décore aussi les Lieux saints de magnifiques sanctuaires, ainsi que Justinien qui vers 540 amplifie la basilique élevée par Constantin à Bethléem en créant trois absides à son chevet.

Châteaux des Croisés en Terre-Sainte

En dehors dun historique général, le tome I de lœuvre entreprise par M. Paul Deschamps sur les Châteaux des Croisés en Syrie, consistait eu une monographie très poussée du Crac des Chevaliers. Limportance de cette forteresse, son splendide état de conservation, les recherches accompagnées de fouilles qui renouvelaient le sujet, justifiaient lampleur de létude qui lui a été consacrée. Le tome II présente un dispositif tout différent ; il groupe les forteresses qui ont constitué le système défensif du royaume de Jérusalem proprement dit, cest-à-dire de la Judée, de la Samarie, de la Galilée et de la côte phénicienne méridionale.

Le comté de Tripoli Paul Deschamps

Raymond de Saint Gilles, lun des principaux chefs de la Première Croisade, qui en fut même quelque temps le commandant suprême se vit, peu après la prise de Jérusalem, obligé de quitter la Palestine. A la fin de 1099 il sinstalla à Laodicée (Lattaquié), puis se rendit au printemps de lannée 1100 à Constantinople et prit part à la Croisade dAnatolie de 1101 qui fut un désastre. Revenu sur la côte il dut renoncer à ses prétentions sur Laodicée et sur Antioche et chercha alors à se constituer un État au Liban qui allait devenir après de longs combats le Comté de Tripoli. Raymond ne put québaucher cette conquête au cours des quelques années qui lui restaient à vivre.

Le Crac ou Krak des Chevaliers

Il est des pays prédestinés à voir se développer lart de la fortification. Ce sont ceux qui, armés dun réseau montagneux, ont le privilège de constituer un nœud important de routes commerciales. La Syrie présente ces caractéristiques ; aussi, de bonne heure, se couvrit-elle de citadelles dressées sur un éperon du terrain — ce que les Arabes appellent un ras, cest-à-dire un « cap », — au voisinage immédiat dun point deau.

Entrées des châteaux Croisées en Syrie

Dans la construction de leurs châteaux de Syrie, les Francs se sont efforcés de senfermer le mieux possible. Plusieurs forteresses, même importantes, nont quune entrée. Les vastes enceintes de Saône et du Crac des Chevaliers en ont, il est vrai, plusieurs. Mais les Francs ont fait leurs portes étroites et ils les ont munies de défenses parfois très importantes. Les dispositions prises pour protéger ces issues sont diverses. Nous allons les examiner.

La Syrie Franque, Claude Cahen

Les régions qui font lobjet de ce travail, douées tout au long de lhistoire dune forte individualité commune mais non dune appellation générale, constituent la transition entre le pays syro-mésopotamien dune part, les plateaux anatolo-cappadociens de lautre.

Le Royaume Latin de Jérusalem

M. Jean Richard nous donne, sur le Royaume Latin de Jérusalem, le manuel qui nous manquait, que nous souhaitions, quil était urgent de voir paraître pour faire participer les étudiants comme le grand public lettré au bénéfice des recherches effectuées et des résultats acquis dans ces toutes dernières années par les Louis Bréhier, les Chabot, les Paul Deschamps, les Abel, les Vincent, les Claude Cahen, les La Monte, et aussi par M. Jean Richard lui-même.

Baudouin roi de Jérusalem

Dans la grande mobilisation de troupes qui se levèrent pour la première Croisade, larmée prête avant toute autre à se mettre en marche, fut celle de Godefroy IV de Bouillon.

Chronologie du Comté de Tripoli

Siège et prise de Tortose par le comte de Toulouse, Raymond de Saint-Gilles, qui enlève la ville aux Banû Ammar, émirs de Tripoli. Pour la prise de Tortose, nous avons Hagenmeyer qui proposait la date du 18 février 1102, obtenue en corrigeant en « XII calendes Martii » le « XII calendes Maii » du Chronicon.S. Maxentii Pictav., correction inspirée par le contexte de Foucher de Chartres qui veut quaprès la prise de Tortose à laquelle ils avaient coopéré, le comte de Poitiers et ses croisés soient allés célébrer les Pâques de 1102 (6 avril) à Jérusalem. Mais Ibn al-Qalanisî nous dit que larmée de secours musulmane qui, sous lémir de Hovas Jana A al-Dawla, avait tenté de dégager Tortose et qui se fit battre par Saint-Gilles, fut de retour de cette expédition malheureuse le 14 avril.

Chute de Saint-Jean-dAcre

Sept mois après la mort de saint Louis, Beibars voulant chasser les chrétiens du Levant, commença par attaquer le Crac gardé par les Hospitaliers. La place tombait le 8 avril 1271.

Colonies Franques du XIIe siècle

Dès que les Francs se furent rendus maîtres de la Syrie, les populations indigènes acceptèrent très aisément les institutions féodales qui, pour elles, navaient rien de nouveau ni dinsolite, ce qui explique la facilité trouvée, par les Croisés, à prendre racine dans les diverses principautés formant les colonies chrétiennes dOrient.

Division du Royaume de Jérusalem

Comme jentreprends de décrire ici les suites, lhistoire et les généalogies des rois de Jérusalem, comme aussi des princes et des grands seigneurs qui ont possédé divers Etats en ce royaume, ou qui sy sont habitués, il semble nécessaire, avant que dentrer dabord dans mon sujet, de donner un léger crayon de ces nouvelles conquêtes, afin quayant représenté les provinces et les places qui ont servi comme de théâtre à leur valeur, je puisse donner quelque ordre à tout cet ouvrage, en réduisant chaque seigneurie particulière sous les générales.

Villes disparues

Les villes chrétiennes occupées par les Francs et dont le nom a disparue.

Zenghi et Baybards

Biographie d'Emad-Eddin Zenghi et de Wapédia Mobil : Baybars - 1er

Les empires dOrient

La bande côtière du Proche-Orient fut naturellement, plus que toute autre, imprégnée de cette culture. Lorsque lEmpire romain vint à simposer tout autour de la Méditerranée, autour de la mare nostrum, le grec demeura la langue officielle.

La Syrie Franque

Entre Antioche et Jérusalem, les Francs vont édifier en Syrie pendant les trois premières croisades une véritable puissance militaire. Voyage au coeur des plus belles forteresses.