Commanderies du Grand Prieuré d'Auvergne  

Commanderies et Membres du grand Prieuré d'Auvergne

Grand-Prieuré d'Auvergne Départements

 

Hospitaliers et Templiers dans l'Ain (01)
97
2. Membre.   Acoyeu
Département: Ain, Arrondissement: Belley, Canton: Belley - 01

Domaine du Temple de Acoyeu
Domaine du Temple de Acoyeu

Acoyeu au pays de Bugey, diocèse de Belley, au ne lieue de Belley et à 6 du susdit chef, et à demi-lieue de Peyrieux, produit.
« Revenu 1000 livres »
(Confiant, ancien membre aliéné).
Ordre des Templiers
Top

 

202
6. Membre.   Bocarnoz
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Coligny - 01


Bocarnoz, hameau de Coligny en Bourgogne, paroisse de Coligny, à 6 lieues du chef, chapelle, terres, près et cens.
« Revenu 85 »
Ce lieu de Bocarnoz est introuvable sur les cartes de Cassini ou de l'IGN.
Bocarnoz, écart, commune de Coligny.
— Bacamo, 1425 (Archives du Rhône, H 2769).
— Bocarnout, 1425 (Archives du Rhône, H 2769).
— Bocarnoz, 1563 (archives de l'Ain, H 933, f 33 r°).
— Bocanod, 1563 (Archives de l'Ain, P 675 r°).
— Bocarnos, 1674 (Archives du Rhône, H. 2248, folio 2 r°).
— Beaucarnoz, 1836 (cadastre).
— Les chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem possédaient, à Bocarnoz, dès le XIVe siècle, une maison qui était le septième membre de Laumusse.
— La maison de Boccarnod, 1675 (Archives, du Rhône, H 2238, folio 7 r°).
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Hospitaliers
Top

 

179
7. Membre.   Cologny
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Saint-Etienne-du-Bois - 01

Hôpital de Coligny
Hôpital de Coligny

Cologny, au Wache, en Savoie, distant de son chef, 3 lieues, de Genève, 4 lieues, est situé dans Valbons.
« Revenu 400 livres »
Ordre des Hospitaliers
Top

 

166
3. Membre.   Cossieux
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Montluel - 01

Hôpital de Cossieux
Hôpital de Cossieux

Cossieux et grange des Chavaux, dans la Bresse, à une lieue de Montluel, à 4 du chef, maison et domaine, étang, bois, forêts, cens, avec bestiaux de l'Etat.
« Revenu 1200 livres »
Pas facile de lire le nom de la commanderie, mais c'est bien Ecossieux ou Cossieux
Cossieux, commune de Sainte-Croix.
— Cocie, 1219 (Cartulmaire lyonnais, tome I, n°161)
— Coce, 1233 (Gugue, Topographie, page 107)
— Coceu, 1247 (Guigue, documents de Dombes, page 121)
— Cociou, 1324 (Archives du Rhône, titre des Feuillées: titres communs, chapitre II, n°1)
— Cossieu en Bresse, près de Mirebel, 1734 (Descr., de Bourgogne)
— Les Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem possédaient une maison à Cocieu, longtemps avant la suppression de l'Ordre du Temple.
— Cette maison était un membre de la commanderie Les Feuillées ou Feuillets.
— Coceuw, hospital, 1250 environ (Pouillé de Lyon, folio 11 r°)
— Preceptor Foliarum et de Cociou, 1324 (Archives du Rhône: fonds de Malte, titres des Feuillées)
— Le membre de Cossieux, 1783 (Les Feuillées: titres communs, n°1)
— La chepelle de lhôpital de Cocieu était dédiée à Notre-Dame et à Saint-Jean-Baptiste.
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Hospitaliers
Top

 

171
6. Membre.   Crozet
Département: Ain, Arrondissement et Canton: Gex, Commune: Ornex - 01

Domaine du Temple de Crozet
Domaine du Temple de Crozet

Crozet et Maconnex, dans le pays et baillage de Gex, à 15 lieues du chef, à une lieue et demie de Gex.
Ordre des Templiers
Top

 

185
13. Membre.   Dorche
Département: Ain, Arrondissement: Nantua, Canton: Bellegarde-sur-Valserine - 01

Hôpital de Dorche
Hôpital de Dorche

L'Hôpital de Dorche (à Surgou de nos jours et Sorgeu sur la carte de Cassini) en Michaille, pays de Bugey, diocèse de Genève, distant du chef de 8 lieues, de Seyssel 1 lieue 1/2 et de Châtillon, 3 lieues.
« Revenu 220 livres »
Dorche, hameau sur la commune de Chanay.
— Dorchia, 1116 (Guicheron, Bresse et Bugey, pr., 200), 1370 (ibidem, pr., 184)
— De Dorchi(s), 116 (Archives de l'Ain, H 355, d'après un vidimus de 1433)
— Dulchi, 1269 (Menestrier, Histoire Consulaire de belle., et induc., page 3)
— Durchi, 1364 (Archives de la ville de Lyon, BB 367)
— Dorchia parrochie de Chaney, 1504 (Archives de la Côte-d'Or, B 916, f° 787 v°)
— Dorches, 1650 (Archives du Rhône, H 4242, table)
— En 1789, Dorche n'était plus depuis longtemps qu'un village de la paroisse de Chanay, mais il y avait dans ce village une église paroissiale, sous le vocable de Saint-Jean Baptiste et à la collation du prieur de Nantua.
— Ecclesia dorche, corr. Dorche, 1198 (Recueille des chartes de Cluny, tome V n°4375)
— Dans l'ordre féodal, Dorche était une seigneurie en toute justice et avec château-fort, possédée au commencement du XIIe siècle, par une branche de la famille du Balmey qui en fit hommage à Pierre II, comte de Savoie, en 1257.
— Willelmus dominus Dorchiae, miles, 1116 (Gallia Chritianan tome XV, instr., c. 306)
— Castrum de Dorchia, 1286 (Valbonnais, Histoire du Dauphiné, pr., page 37)
— Castellania Seysselli et Dorchie, 1400 (Archives de la Côte-d'Or, B 903, f° 62 r°)
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Hospitaliers
Top

 

205
9. Membre.   Ecolle
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Saint-Trivier-de-Courtes - 01


Ecolle (?), en Mâconnais, parlement de Paris, dans la paroisse de Parré (?), à 3 lieues du chef, dimes et rentes.
« Revenu 200 livres »
Ce lieu d'Ecolle est introuvable sur les cartes de Cassini ou de l'IGN.
« Charges de la commanderie 1021 livres »
Etat de la commanderie en 1745.
Laumusse. Vavrette. Epaisse. Bocarnoz ou Colognat. Semon. Escopet. Saint-Martin-le-Chastel. Teyssonges. Ecolle.
Ordre des Hospitaliers
Top

 

204
8. Membre.   Ecopets
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Saint-Trivier-de-Courtes, Commune: Vernoux - 01

Domaine du Temple d'Ecopets
Domaine du Temple d'Ecopets

Escopet ou Ecopets (Mont Richard d'Escopay, sur la carte de Cassini), hameau de Venoux (Vernoue sur la carte de Cassini) en Bresse, paroisse de Lomenaix, proche de Saint-Trivier de Courtes, diocèse de Mâcon, parlement de Dijon, à 5 lieues du chef, avec chapelle, terres, prés, dimes et une grande forêt.
« Revenu 833 »
Ecopet, hameau sur la commune de Vernoux.
— Escopay, 1416 (Archives de la Côte-d'Or, B719, table)
— Escopey, 1716 (Archives du Rhône, titres de de Lamusse, charte IV)
— Ecopay, XVIIIe siècle, carte de Cassini.
— Escopets, 1845 (Etat-Major)
— Ecopets (Stat. post)
— Les Templiers possédaient une Maison à Ecopet.
— Domus milicie Templi d'Escopay, 1227 (Guigue Topographie, page 142)
— Preceptor domus de Escopay, 1268 (Cartulaire luonnais, tome II, n°671)
— Ecopet, fut donné aux Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem après l'abolition de l'Ordre du Temple en 1312.
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

165
2. Membre.   Ecorcheloup
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Montluel - 01

Domaine du Temple d'Ecorcheloup
Domaine du Temple d'Ecorcheloup

Ecorcheloup-les-Montluel, sur la commune de Dagneux et à un quart de lieue de Montluel, à 3 lieues du chef et à 4 de Lyon, consiste en un domaine et prés et une terre de 60 livres.
« Revenu 660 livres »
Ecorcheloup, commune de Dagneux.
— Domus Milicie Templi d'Escorcheloup, 1271 (Gugue, Topographie, page 139)
— Domus Templi de Corchylou, 1283 (Gugue, documents des Dombes, page 224)
— Après la suppression de l'Ordre du Temple, la maison d'Ecorcheloup fut donnée par les comtes de Savoie aux Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui l'unirent à leur commanderie des Feuillées.
— Domus d'Escorchiloup, 1431 (Archives de l'Ain, H 801)
— Commanderie des Feuilletz: Escorcheloup, membre quatrième, 1674 (Les Feuillées: titres communs, n°18)
— Le membre de Montuel, autrement d'Ecorcheloup, 1783 (Les Feuillées, titres communs n°1)
Temple-d'Ecorcheloup ou de Corcheloup (Le), commune de Dagneux.
— Ancienne Maison de l'ordre des Templiers dévolue par la suite à l'ordre de Malte.
— Domus milicie Templi d'Escorchilou, 1371 (Guigue, Topographie page 139).
— En 1652, le Temple d'Ecorcheloup était en ruines et ses possessions formaient un membre de la commanderie des Feuillées.
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

199
3. Membre.   Epaisse
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Bâgé-le-Châtel - 01

Domaine du Temple d'Epaisse
Domaine du Temple d'Epaisse

Epaisse, à une lieue et demie du chef, près la paroisse de Bagé-la-Ville, en Bresse, parlement de Dijon, diocèse de Lyon, chapelle, grange, domaine, bestiaux de l'Etat.
« Revenu 922 »
Epaisse, hameau, commune de Bâgé-la-Ville.
— Espeissi, 1192 environ (Guigue, Documents de Dombes, p. 56).
— Espesi, 1198 (Bibl. Dumb., t. II, p. 61).
— Espeisi, 1235 (archives, du Rhône, Laumusse: Epaisse, chap, I, n° 1).
— Espeissia, 1265 (Cartulaire lyonnais, t. II, n° 640).
— Espeyssi, 1325 environ (terrier de Bâgé, f° 8).
— Espeysse, 1350 environ (Arch, du Rhône, fonds de Malte).
— Espeyssia, 1366 (Arch, de la Côte-d'Or, B 553, f 4o f°).
— Expeyssi, 1399 (ibid., B 554, P 160 r°).
— Expeissia, 1410 environ (Terrier de Saint-Martin, f° 53 v°).
— Epeysse, 1636 (Arch, de l'Ain, H 863, folio 324 V°).
— Il y avait à Epaisse, dès 1171, une maison de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem.
— Domus hospitalis Jerosolimitani d'Espeisi, 1171 (Guigue, Topographie, page 140).
— Preceptor domus de Espeyssia hospitalis Sancti Johannis Jherosolimitani, 1271 (Cartulaire lyonnais, t. II, n° 684).
— Reygnautz de Fay, comandours de la Muci et de Espeysse, 1343-1358 (Documents linguistiques de l'Ain, p. 65).
— La chapelle d'Epaisse était sous le vocable de saint Jean-Baptiste; un acte du XIVe siècle lui donne le titre de paroissiale.
— Parroche de Espeisse, 1304 (Dubouchet, Maison de Coligny, Page 83).
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

164
1. Chef.   Feuillees
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Chalamont, Commune: Châtenay - 01

Hôpital des Feuillées
Hôpital des Feuillées

Les Feuillées ou Les Feuillets. En Bresse, parlement de Dijon, diocèse de Lyon, à 7 lieues de Lyon et de Bourg à 3 lieues, consiste en une chapelle, château, grange, domaine, terres, prés, bois, étangs, moulins, cens, dimes.
« Revenu 1100 livres »
Feuilles ou Feuillées (Les), hameau sur la commune de Châtenay.
— Il y avait dans ce village une chapelle dédiée à Saint-Jean Baptiste et desservie par un curé de Châtenay, cette chapelle tenait lieu d'église paroissiale.
— Les Feuillées étaient le siège d'une ancienne commanderie de l'Ordre de Malte.
— Domus hospitalis Jerosolimitani de les Foillies, 1246 (Archives du Rhône, titre des Feuillées, chapitre I, n°1)
— Preceptor de Foillis, 1273 (Archives du Rhône, titre des Feuillées, chapitre II, n°2)
— Domus Foylliarum, 1319 (Archives de l'Ain, H 299)
— Preceptor Foliarum, 1324 (Archives du Rhône, titre des Feuillées, Titre de la Commanderie chapitre II, n°1)
— La Maison del hospital de les Follies, 1431, (Terrier du Temple de Mollissole, folio 14 r°)
— Les Feuillets, 1463-1468 (Archives de l'Ain, H 846)
— La Commanderie des Follies, 1555 (Archives de l'Ain, H 913, folio 84 v°)
— Le Feulies en Bresse, 1616 (Archives du Rhône, titre des Feuillées)
— Commandeur des Feuillées (Archives du Rhône, titre des Feuillées: La Chaux en Vaud, chapitre III, n°5)
— Les Feuillées, 1650 (Guichon, Bresse, page 55)
— La Commanderie des Feuillets en Bresze, 1692 (Archives du Rhône, titre des Feuillées: La Chaux en Vaud, chapitre III, n°5)
— Guichon a fait l'erreur de dire que cette commanderie était à l'origine une possession des Chevaliers du Temple, cette erreur a été répétée à de multiple reprise.
— Cette maison des Feuillées, devint le chef-lieu d'une commanderie qui comprenait six membre:
— Les Feuillées, membre premier.
— La Chaux en Vaud, membre second.
— Cocieu et les Chanaux, membre troisième.
— Escorcheloup, membre quatrième.
— Le Temple de Molisolle, membre cinquième.
— Le Temple de Villars, membre sixième.
(Archives du Rhône, les Feuillées, titres communs, 1er carton, n°18)
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Hospitaliers
Top

 

197
1. Chef.   Laumusse
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Pont-de-Veyle, Commune: Crottet - 01

Domaine du Temple de Laumusse
Domaine du Temple de Laumusse

Laumusse, commune de Crottet (Ain), à une lieue de la ville de Mâcon, chapelle, château, domaine, cens et justice 986 livres, dimes 897 livres, moulin 480 livres.
« Revenu 2758 »
Temple-de-Laumusse (Le).
— Ancienne Maison des Templiers, passée aux chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.
— Domus Templi de la Muscia, 1203 (Cartulaire lyonnais, tome I, n° 91).
— Templum de la Muce, 1219 (archives du Rhône, titres de Laumusse, chapitre 11, n° 3).
— La mayson de la chevalleri del Temple de la Muce, 1265 (Cartulaire lyonnais, tome II. n° 663).
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

172
7. Membre.   Maconnex
Département: Ain, Arrondissement et Canton: Gex, Commune: Ornex - 01

Domaine du Temple de Maconnex
Domaine du Temple de Maconnex

Maconnex à une lieue au delà, en tirant contre Genève, à 3 lieues de Gex, parlement de Dijon, diocèse de Genève, consiste en une église paroissiale, dimes, prés et cens.
« Revenu 350 livres »
Plus, autre rente de Troissiat et autres lieux qui se perçoivent dans la Bresse, plus celles qui se lèvent à Chatillon-les-Dombes et autres lieux, plus autre rente qui se lève dans les paroisses d'Ambêrieux, Cormau, Saint-Denys, etc.
« Charges de la commanderie 590 livres »
Commandeur: M. de Serrières.
Etat de la commanderie en 1745: Les Feuillets. Cocieu. Ecorcheloup. Molissole. Villars. La Chaux en Vaux. Crozet. Maconnex. Villars (le Temple).
Ordre des Templiers
Top

 

194
7. Membre.   Mionnnay
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Ceyzériat, Commune: Châtillon-la-Palud - 38

Hôpital de Mionnnay
Hôpital de Mionnnay

Mionnnay en Bugey, près le port de la rivière de l'Ain appelé de Loyes, avec plusieurs rentes, dimes.
« Revenu 520 livres »
Ordre des Hospitaliers
Top

 

168
5. Membre.   Molissoles
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Pont-d'Ain - 01

Domaine du Temple de Molissoles
Domaine du Temple de Molissoles

Le Temple de Molissoles à une lieue du chef et autant de Varambon, dans la paroisse de Saint-Georges de Druillat, chapelle, domaine, maison, prés, terres, bois, vignes, cens, dimes.
« Revenu 400 livres »
Temple-de-Mollissole (Le), commune de Druillat.
— Ancienne Maison des Templiers passée aux chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.
— Domus Templi de Molisela, 1232 (Cartulaire lyonnais, tome I, n° 276).
— Josta in chimin tendent de la Rua al Trenplo, 1341 environ (terrier du temple de Mollissole, f° 1 r°).
— Li maisons de Maillisola, 1341 environ (Documents linguistiques de l'Ain, page 55).
— Le temple de Molissole, 1555 (archives de l'Ain, H 913, f° 84 v°).
— Le Temple de Mollissolle, membre de la Commanderie des Feuillez, 1642 (archives de l'Ain, H 801).
— Preceptor des Feuilles, cum Templo de Molissoles, 1671 (Beneficia dioc. lugd., page 252).
— Commanderie des Feuillets: Le Temple de Molisolle, membre cinquième, 1671 (archives du Rhône, les Feuillées, titres communs, n° 18).
— Le Temple de Molissol consistant en une chapelle, des bâtiments ruraux, un moulin appelé de Rossette et des fonds, 1788 (ibid., n° 1).
— Le Temple de Mollissole, XVIIIe sur la carte de Cassini.
— Le Temple (Etat-Major).
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

169
Annexe.   Moulin-du-Temple
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Meximieux - 01


Moulin-du-Temple (Le), commune de Pérouges.
— Ancien moulin des Templiers.
— Molendinum du Templo, 1376 (Archives de la Côte d'Or, B 688, folio 71 r°)
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

186
14. Membre.   Musinens
Département: Ain, Arrondissement: Nantua, Canton: Bellegarde-sur-Valserine - 01

Hôpital de Musinens
Hôpital de Musinens

Musinens, distant de son chef, 6 lieues.
« Revenu 16 »
Musinens, hameau commune de Bellegarde.
— Musinens en Michaille, 1602 (Beaux, Nobiliaires de Bugey, page 26)
— Musinens, commune, 1860 (Annuaire de l'Ain)
— En 1789, Musinens était une communauté du baillage et élection de Belley, de la subdélégation de Nantua et du mandement de Seyssel.
— Les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, possédaient à Musinens une maison qui dépendait de la commanderie de Compessière en Genevois.
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
« Charges de la commanderie 792 livres »
Commandeur: François Guerin (1615-1683).
Etat de la commanderie en 1745.
Genevois ou Compessières. Annecy. Collogny. Chesne. La Chaisa. Dorche. Musinens. La Sauvetat. Mussy. Hauteville. La Trousse ou Vulpilière. Clermont. Droise.
Ordre des Hospitaliers
Top

 

232
3. Membre.   Peyzieux
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Thoissey, Commune: Peyzieux-sur-Saône - 01

Domaine du Temple de Peyzieux
Domaine du Temple de Peyzieux

Peyzieux (Peyzieux-sur-Saône) distant de Belleville d'une grande lieue, affermé le tout ci-dessus.
« Revenu 1336 »
Ordre des Templiers
Top

 

170
Annexe.   Rosette (Moulin de)
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Pont-d'Ain - 01


Le moulin de Rosette, dans la paroisse de Saint-Georges de Druillat, quelques terres, prés, compris dans la ferme du chef.
Ordre des Hospitaliers
Top

 

200
4. Membre.   Saint-Martin-le-Châtel
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Montrevel-en-Bresse - 01

Temple de Saint-Martin-le-Châtel
Temple de Saint-Martin-le-Châtel

Le Temple de Saint-Martin-le-Châtel, à 3 lieues du chef, à 2 d'Epaisse, à 2 et demie de Bourg, parlement de Dijon, diocèse de Lyon, domaine et grange, bois, cens, dimes.
« Revenu 635 »
Temple-de-Saint-Martin-le-Châtel (Le).
— Ancienne Maison des Templiers passée à l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem , commanderie de Laumusse.
— Domus templi Sancti Martini Castri, 1345 (archives du Rhône, terrier de Saint-Martin, I, f° 5 r°).
— Preceptor domus Mucie, ad causam domus Templi Sancti Martini Castri, 1410 environ (terrier de Saint-Martin, folio 22 r°).
— Domus templi Sancti Martini Castri, unius membrorum ex membris domus Mussie, 1496 (Archives, de l'Ain, H 856, f° 1 r°).
— En champt du Tremploz, 1496 (ibid., H 850, f° 488 r°).
— Le Tempie de Saint Martin le Chastel, 1763 (ibid., H 899, f° 411 v°).
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

195
Annexe.   Tanay (Temple de)
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Miribel, Commune: Tramoyes - 01

Domaine du Temple de Tanay
Domaine du Temple de Tanay

Sur la commune de Tramoyes, les Templiers y possédent la puissante maison de Tanay. Le domus de Tanaies est entourée de murs et de fossés inondés.
Cette maison est fondée en 1200 par Girard d'Anthon. Elle est membre du Temple d'Ecorcheloup.

Tenay: En direction des Alpes, les Templiers possédaient la commanderie de Tenay, près d'Ambérieu-en-Bugey, fondée au XIIIe siècle.
L'ensemble des dépendances de cette maison, qui se sont développés au fil des années, était situé sur les paroisses de Beynost, La Balme-en-Viennois, Villebois, Saint-Sorlin, Saint-Julien, Chazey, Blyes, Ambérieu-en-Bugey, Loyes et Villieu.
Sources: Société d'Emulation de l'Ain - Publié dans des Articles inédits en ligne
Temple-de-Tanay (Le), commune de Tramoyes, ancienne maison des Templiers, membre du Temple d'Écorcheloup.
— Templum de Vilariis, 1250 environ (pouillé du dioc. de Lyon, f° 11 v°).
— Domus milicie Templi de Vilars, 1274 (Guigue, Docum. de Dombes, p. 189).
— Tremplum de Vilars, 1299-1369 (arch. de la Côte-d'Or, B 10455, f° 3 r°).
— Per lo comandour dou Tremplo de Vilars, 1337 (Docum. linguist. de l'Ain, p. 93).
— Commanderie des Feuillets : Villards, membre sixième, 1674 (arch. du Rhône, les Feuillées, titres communs, n° 18).
— Le membre de Villard, sans aucun bâtiment, 1783 (arch. du Rhône, les Feuillées, titres communs, n° 1).
Fondée en 1200 par Guichard d'Anthon, cette maison passa par la suite à l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

201
5. Membre.   Teyssonges
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Treffort-Cuisiat, Commune: Meillonnas — 01

Hôpital de Teyssonges
Hôpital de Teyssonges

Teyssonges avec la chapelle de Saint-Jean-les-Ville de Bourg, à 2 lieues de la dite ville, dimes, prés, une grande forêt, cens et rentes.
« Revenu 450 livres »
Sur la carte de Cassini, près de Meillonnas on peut voir un bois de Teysonge.
Teyssonge, hameau, commune de Saint-Etienne-du-Bois.
— In villa Taxoniaci, 1100 environ (Bibliothèque Sebus., page 412).
— Villa Tessongiaci, 1186 (Guichenon, Bresse et Bugey, pr., p. 120).
— Dmnus hospitalis de Tayssongiis, 1268 (Archives du Rhône, titres de Laumusse, Teyssonge, chap. 11, n° 1).
— De Tayasongia, 1272 (Archives du Rhône, titres de Laumusse, chap. 11, n° 1).
— Domus hospitalis Jerosolimitani de Teyssongia, 1292 (Archives du Rhône, titres de Laumusse, chap. 1, n° 1).
— Taxongia, 1310 (Archives du Rhône, titres de Laumusse, chap. I, n° 7).
— Tayssongi, 1312 (Archives du Rhône, titres de Laumusse, n° 8).
— Taysongi, 1335 environ (Archives du Rhône, titres de Laumusse, f 8 r°).
— Teysongia, 1378 (Archives de la Côte-d'Or, B 574, f 29 r°).
— Tessongia, 1512 (Archives de l'Ain, H 920, f° 5 r°).
— Le villaige de Teyssonge, 1563 (Archives de l'Ain, H 923, f° 605 r°).
— Theissonge, 1563 (Archives de l'Ain, f 636 r°).
— Tessonges, prope Burgum, 1671 (Bénéficia dioc. lugd.,p. 261).
— Dès le milieu du XIIIe siècle, les hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem possédaient dans ce village une maison de leur ordre qui, après la suppression de l'ordre des Templiers, devint le cinquième membre de la commanderie de Laumusse. Au XVIIe siècle, l'hôpital de Teyssonge ne consistait plus qu'en une chapelle, sous le vocable de saint Jean-Baptiste.
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Hospitaliers
Top

 

198
2. Membre.   Vavrette
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Bâgé-le-Châtel - 01


Vavrette, ce lieu se trouve en face de la commune de Crottet, ce qui les séparent, c'est le Golf de la Commanderie, à une lieue du chef, au village des Broyères, paroisse de Saint-André-de-Bagé, chapelle, terres, dimes.
« Revenu 230 livres »
Vavrette (La), hameau de la commune de Bâgé-la-Ville.
— Vavreta, 1238 (Cartulaire lyonnais, tome I, n° 325)
— La Vavreta, 1270 (Ibidem, tome II, n° 68, 1)
— Illi de la Vavreta, 1344 (Archives de la Côte-d'Or, B 552, folio 62 r°)
— Vavrette, 1716 (Archives du Rhône, titres de Laumusse, chapitre IV)
— Il y avait dès 1238, dans ce hameau une Maison de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem dépendant originairement de la commanderie d'Epaisse. Après la suppression de l'Ordre du Temple, et lorsque que la Maison du Temple de Laumusse devint une commanderie de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, La Vavrette lui fut rattachée.
— Hospitalis de Vavreta, 1366 (Archives de la Côte-d'Or, B 553, folio 12 r°)
— Domus Vavreta, membri dependentis a preceptoria Mussie, 1538 (Terrier de La Vavrette, folio 1)
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

167
4. Membre.   Villars
Département: Ain, Arrondissement: Bourg-en-Bresse, Canton: Villars-les-Dombes 01

Domaine du Temple de Villars
Domaine du Temple de Villars

Temple de Villars, à 2 lieues et demie du chef, près du bourg du Villars, chapelle, prés, terres, bois, étangs et rentes, ancienne maison des Templiers.
« Revenu 450 livres »
Temple-de-Villars (Le), commune de Villars.
— Ancienne Maison des Templiers fondée avant 1201 et passée,en 1312, aux chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem qui l'annexèrent à leur commanderie des Feuillées.
— Templum du Vilariis, 1250 environ (pouillé du diocèse de Lyon, f° 11 v°).
— Domus milicie Templi de Vilars, 1274 (Guigue, Documents de Dombes, page 189).
— Tremplum de Vilars, 1299-1369 (archives de la Côte-d'Or, B 10455, f° 3 r°).
— Per lo comandour dou Tremplo de Vilars, 1337 (Documents linguistiques de l'Ain, page 93).
— Commanderie des Feuillets: Villards, membre sixième, 1674 (Archives, du Rhône, les Feuillées, titres communs, n° 18).
— Le membre de Villard, sans aucun bâtiment, 1783 (Archives, du Rhône, les Feuillées, titres communs, n° 1).
Sources: Dictionnaire topographique du département de l'Ain, rédigé par M. Edouard Philipon. Paris, Imprimerie Nationale MDCCCCXI.
Ordre des Templiers
Top

 

Grands-Prieurés visités 128888 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.