Quelques études sur les Templiers   Etudes templières   Les Croisades

Quelques études réalisées sur les Templiers

Home
Donations égarées dans le cartulaire du Mas-Deu, alors qu'elles devaient être ajoutées au cartulaire de Vaour
Donation des lieux de (Granoillet) Graulhet ; (Marlanas) Marnaves ; Ambres, à l'Ordre du Temple
In nomine Ihu Xpi. Notum sit omnibus hominibus presentibus atque futuris, que eu P. de Granoillet ei donat a deu e a madona sancta Maria e a la maio del Temple ma arma e mo cors, e ei donat e lauzat a deu e a ma dona sancta Maria e a la maio del Temple e als frares que ara i son ni adenant i seran, per salut de ma arma e per remissio de mos peccatz, totas las mias causas entegrament et totas las mias honors et totas las mias seynorias e totas las mias drechuras, on eu meyls las i havia ni las tenia ni hom ni femena de me.
Domaine du Temple de Marnaves
Département: Tarn, Arrondissement: Albi, Canton: Carmaux-2 Vallée du Cérou - 81


Domaine du Temple de Marnaves
Domaine du Temple de Marnaves


So es a saber el castel de Granoillet dins ni defora e totz mos ornes e mas femenas, on que eu los aia ni aver les deig. e la força de Marlanas ab totz sos apartenemens, et totas mas terras e mas honors on que sio, ermas e condrechas. e tota la seynoria e tota la honor e la terra erma e condrecha queu ei el castel d'Ambres dins ni defora, on meyls eu las i ei ni hom ni femena de me.

E eu frare Arnal de Bos, comendaire de Vaor, ei recebut tot aquest do entegrament aici com desus es escrich, on om meyls o pot entendre per ara e per totz temps, per me e per los autres fraires del Temple que ara i son ni aenant i seran. e aiso ei fag ab mandament e ab voluntat de frare Arnal Cadel, comandor de Manso. e ab conseil ei (2) en presencia de frare P. lo capela de Vaor, e de frare Daide de Santa-Crocz, e de fraire Gausbert Arnal, e de frare R.
Pelicer.
Domaine du Temple de Graulhet
Département: Tarn, Arrondissement: Castres, Canton: Graulhet - 81


Domaine du Temple de Graulhet
Domaine du Temple de Graulhet


E eu frare Arnals de Bos e li autre fraire sobredig avem promes a vos P. de Granoillet que, dementre que estaretz donatz, podetz tener e possedir totas vostras causas, ab encapio de la maio del Temple, a vostra voluntat.

Tot aquest do aci com desus es escrich (3....) ieu P. de Granollet a la maio del Temple, salva la seynoria de monseynor lo comte de Tolosa.

E eu frare Arnals de Bos e li autre fraire sobredig avem promes a vos P. de Granoillet e als autres cavalers et als prohomes del castel de Granoillet, quil (4) castel gardarem e deffendrem a nostre poder abonafe.
Domaine du Temple d'Ambres
Département: Tarn, Arrondissement: Castres, Canton: Les Portes du Tarn - 81


Domaine du Temple d'Ambres
Domaine du Temple d'Ambres


De tot aiso aici com desus (es) escrich, on om meyls o pot entendre, son testimoni Fortz lo capelas del castel, Arnals d'Auta Riba, Bernat Raimons, Arnal de Serra-Peira, R. Arnal, Vidal de Gontaut, Pons de Sacor, G. de Fares (...) et, P. Arnal Manens, Berengers de Fares, Matfre de la Volta, P.
Carbonel, aquist so cavalier. Arnal de B (ois) asso, P. Ladon, Pons de Catunac, B. Arribat, Ar. de Gavanac, Pons Aymerich, A. de la Roqueta, Sicart de Cavanac, S. de Boissaso, P. Fabre, S. de la Gleia, Fort Sanz, Ar. de Liralbac, R. de Candeil. P. escrivas, qui escrius aquesta carta.

Hoc vero factum fuit anno ab incarnatione domini M. CC. X. mense martii die dominica vespera sancti Benedicti in ecclesia ipsius Castri de Granoillet, Innocencio papa Rome regnante, Philipo rege Franchorum et Johanne rege Anglorum, et sedente Ar. episcopo Albiense (5).
Voir confirmation des donations sur cette page Cabane Monzon

Notes
1. Extrait du cartulaire des Templiers du Mas-Deu, en Roussillon, rédigé en 1282, f° 133. - Publication faite par l'archiviste des Pyrénées-Orientales, dans la Revue des langues Romanes, (III, pages 7 et 8).
2. Lisez e.
3. Un mot illisible dont le sens doit être j'accorde, confirme ou concède.
4. Il faut lire quel.
5. Il y a évidemment ici une erreur, car en 1211, le siège d'Albi était occupé par Guillaume Petri. J'ai consulté à ce sujet mon collègue de Perpignan qui, pour me prouver l'exactitude de sa lecture m'a envoyé le facsimilé de la dernière ligne du document. L'erreur ne peut donc provenir que du copiste qui a écrit le cartulaire.

Sources: Revue historique, scientifique et littéraire du département du Tarn, Société des sciences, arts et belles-lettres du Tarn. Albi 1887. Livre numérique de la Bnf

Texte retrouvés dans le cartulaire du Mas-Deu
S'il est compréhensible que le témoignage unique de 1202, qui, par surcroît, était mal assuré sur le plan paléographique (11), ne pouvait d'emblée emporter la conviction des historiens, il faut noter cependant que deux textes supplémentaires, publiés l'un en France, l'autre en Espagne, permettent de trancher définitivement la question.

Le premier, qui avait échappé à l'attention des éditeurs du cartulaire de Vaour (12), avait paru auparavant dans la Revue des Langues Romanes (13). C'est une charte en provençal, datée de 1211, qui s'est trouvée par erreur incluse dans le cartulaire des Templiers du Mas-Deu, en Roussillon. Ce texte, légèrement déformé par un copiste de langue catalane (14), concerne la donation faite à la maison de Vaour des châteaux de Graulhet et d'Ambres, ainsi que de la « force » de Marnaves (15), toutes localités situées dans le département du Tarn. Le passage le plus intéressant, du point de vue qui nous occupe, est le suivant : E eu frare Arnal de Bos, comendaire de Vaor, ei recebut tot aquest do ... e aiso ei fag db mandament e ad voluntat de frare Arnal Cadel, comandador de Monso. Dans ce texte Monso ne peut désigner que Monzon, non seulement parce qu'il s'agit ici du siège d'une commanderie importante, dont dépend celle de Vaour, mais aussi et surtout parce que La Cabana de Monso n'est attestée, on l'a vu, qu'à partir de 1224.
11. Les éditeurs du Cartulaire de Vaour font remarquer (p. 104, note 1) que le nom de Monzon est « presque entièrement effacé » sur le manuscrit.
12. Il ne figure pas dans l'Appendice de cette publication, où ont été reproduits des textes de la collection Doat.
13. Texte publié en 1872 (tome III) par Alart sous le titre Charte albigeoise (PP. 5-8).
14. On y lit par exemple frare « frère » au lieu de fraire.
15. « Marianas », ainsi que l'indique la publication, doit être une erreur de lecture pour Marlavas, antécédent phonétique de l'actuel Marnaves (Tarn). La fortification (força) en question n'est autre que l'actuel château de Laprune, nommé en 1264 Roca Raino et en 1646 Roqueraynou : cf. l'étude de R. Granier publiée dans les Actes du Congrès d'Albi de la Féd. Lang. Pyr. Gascogne, Albi, 1956, 177-194.

Sources: André Soutou: Les Templiers et l'Aire Provençale. A propos de la Cabane de Monzon. - Persée
Etudes templières visitées 547205 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.