différents Cartulaires   Les différents Cartulaires   différents Cartulaires

Les cartulaires de certaines commanderies de france

Menu général

 

Cartulaire de la commanderie de Troyes
Cartulaire constitué d'après des chartes et des documents topographiques de la commanderie de Troyes

Ce cartulaire est issu d'une recherche personnelle sur le dictionnaire topographie de la région de l'Aube, et d'une recherche approfondie du cartulaire général des Templiers du Marquis d'Albon.Ce cartulaire de la commanderie de Troyes est une succession de biens Templiers classé en ordre alphabétique. Avec les recherches du Marquis d'Albon, j'ai ajouté les noms en latin des Preceptores, Magisteres et Frères de l'Ordre qui ont eus en charges ces possessions.Mise à part une ou deux possessions en dehors du département de l'Aube, toutes les autres sont Champenoise.Il est plus que probable, que les Champenois qui liront ces textes, trouveront des noms de lieux qui ne sont plus utilisés de nos jours et certains d'entre eux qui tout bonnement ont disparus. Il faut dire que la rédaction de ce dictionnaire topographique à été faite il y a 133 années.

Ces chartes sont une toute petite partie de la réalité des possessions des Templiers de Troyes
Top

Une petite partie des possessions de la Commanderie de Troyes
Aillefol, de nos jours Gérodost, sur la commune de Piney. Les Templiers y avaient des droits, mentionné en 1269, (cartulaire du Temple).

Assenay, canton de Bouilly.
Les Templiers avaient dans ce village des terres, il est cité dans le cartulaire du Temple en 1250 sous le nom de Acenayum.

Arcis-sur-Aube, chef-lieu d'arrondissement, mentionné dans une charte de 1604 sous le nom d'Arcy-sur-Aulbe, faisait partie de la commanderie de Troyes (Charte de la commanderie de Troyes).

Arrentières, (Aube, arrondissement et conton de Bar-sur-Aube), les Templiers y possédaient une maison (sources Léonard cartulaire général du Temple).

Avalleur (commanderie d'), commune de Bar-sur-Seine.
Ancienne commanderie des Templiers d'Avalleur fondée en 1172 par Manassès évêque de l'Angres sur le hameau sur la commune de Bar-sur-Seine. En 1503, Avaleurs, Avaleurre (Charte de la commanderie de Troyes).En 1628, Valleure (Charte de la commanderie de Troyes).En 1730, commanderie d'Avaleur (bail des dîmes de Villiers :archives de l'Aube).Ce hameau prend les noms de Domus Templi de Valleia, Valleya, Valeia, Valeure, Valeyre, Valoire, Avaleur en 1309 durant le procès des Templiers (Michelet).
Humbertus de Vianesio Precepteur (1280 — Trudon des Ormes).

Baire-Saint-Loup et Baire Saint-Parres, commune de Saint-Parres-les-Tertres.
hameau sur la commune de Saint-Parres-les-Tertres, est cité en 1568 sous le nom de Bayre dans linventaire des titres de la commanderie de Troyes. Les Templiers avaient dans ce hameau des rentes, des cens et des dîmes.

Barbonne (commanderie de), Marne, arrondissement d'Epernay, canton de Sézanne.
Radulphum, Preceptor, (1214) ;
Robertum, Preceptor, vers (1290) ;

Bas-Prés, Bar-sur-Aube, (commune de La Chapelle-en-Blézy, Haute-Marne, arronsissement et de Chaumont, canton de Juzennecourt), les Templiers y possédaient une maison (sources Léonard cartulaire général du Temple).

Bateis (Foret de), commune de Brévonne.
Forêt de Bateis sur la commune de Brévonne. Appartenait à la commanderie de Bonleu, cité en 1232 dans le cartulaire du Temple et en 1254 sous le nom de "Memora Bateiz" dans le comté de Brienne, entre Brevonne et la Maison du Temple ou Commanderie de Bonleu.

Beauvais, commune de Villy-le-Bois.
Hameau sur la commune de Villy-le-Bois, les Templiers avaient des biens dans ce hameau, il est cité en 1482 sous le nom de Beauvais dans (cartulaire du Temple).

Bécheret, commune de Pouan.
Ancienne ferme avec moulin appartenant aux Templiers dès 1288, cité dans le cartulaire du Temple sous le nom de Molin de Becherel et en 1302 sous le nom de Molendinum de Becherello. Au XVIIe siècle il existait encore, car il est repéré sur la carte de Cassini.

Belleville, commune de Prunay-Belleville.
Hameau sur la commune de Prunay-Belleville. Les Templiers possédaient des biens dans ce hameau. En 1226, Belle villa juxta Marigny (Cartulaire du Temple).

Belley, commune de Villechétif.
Hameau sur la commune de Villechétif, les Templiers possédaient des biens dans ce hameau, il y a une charte dans l'inventaire des titres de la commanderie de Troyes sous le nom de Bellay et le Belli (Pouillé).

Bercnay-en-Othe, commune d'Estissac.
Sur la commune d'Estissac, les Templiers avaient des biens, des dîmes ou des rentes dans ce village, il est cité dans les fonds du Temple de Troyes en 1218, sous le nom de Brecenay et dans le cartulaire du Temple en 1220, sous le nom de Brechenay et en 1314 sous le nom de Brecenay.
Bonlieu (Commanderie de), commune de Piney, chef lieu de canton de l'arrondissement de Troyes.
Jobertus, Preceptor (1254-1255 et 1265) ;

Cerre (maison de), dépendance de la commanderie de Montceaux.

Chapelle de Belle-Notre-Dame, commune d'Arcis-sur-Aube.
A l'ouest d'Arcis-sur-Aube, dépendance de la commanderie templière de Troyes, détruite de nos jours, existait encore au XVIIIe siècle, car figure sur la carte de Cassini.

Donjon-Lez-Vassy (Le), arrondissement de Vassy, les Templiers y possédaient une maison (sources Léonard cartulaire général du Temple).

Gorgebin, (commune de Brottes, Haute-Marne, arrondissement et canton de Chaumont), les Templiers y possédaient une maison (sources Léonard cartulaire général du Temple).Albericus de Burrenville Preceptor vers 1303.

Hôpital (L'), ferme sur la commune de Rosnay, appartenait à la commanderie templière de Coulours. Hospitale de Zonasco, mentionné en 1407, (pouillé).
Domus Hospitalis apud Ronascum, mentionné au XVIe siècle, (pouillé).
L'Hôpital mentionné au XVIIIe siècle.

Hopitau (L'), ferme sur la commune de Gérosdot, appartenait à la commanderie de Bonleu, il y avait une chapelle détruite en 1862.
Moulin à vent de l'Hôpital, mentionné au XVIIIe siècle (Cassini).
Commanderie du Temple, mentionné au XVIIIe siècle, (Cassini).
Les Templiers avaient des droits sur une partie de la rivière Hozain, affluent de la rive gauche de la seine, des Bordes-de-Lantages à Bréviandes, elle donne son nom au hameau d'Auze, aujourd'hui, La Chapelle-d'Oze.
Ripparia de Oze, mentionné en 1247 (cartulaire du Temple).

Laines-aux-Bois, 3e canton de Troyes, les Templiers avaient des bien dans ce quartier de Troyes, il est inscrit en 1231 dans le (cartulaire du Temple), mentionné en 1474 des (titres concernant la commanderie de Troyes).

Lantages, commune de Chaource, les Templiers avaient des biens dans ce village, il mentionné en 1213 sous le nom de Lantaige, (fonds de la commanderie de Troyes) ;
Mentionné en 1265, sous le nom de Lantagie, (cartulaire du Temple) ;
Mentionné en 1503, Lentages, (fonds de la commanderie de Troyes).

Laubressel, commune de Lusigny, est mentionné en 1473 sous le nom de Laubresel, (fonds de la commanderie de Troyes).

Lévigny, commune de Soulaines, est mentionné en 1390 sous le nom de Levigneix, (fonds de la commanderie de Troyes).

Lisières du Temple (Les), forêt sur le territoire de Vendeuvre.

Loge-aux-Convers (La), ferme sur le territoire de la Loge-aux-Chèvres ou de Vandeuvre, depuis longtemps détruite. Possession des Templiers de Troyes, mentionné en 1255 sous le nom La Loge-aux-Convers dans le (cartulaire du Temple).

Loge-Bazin (La), ferme sur la commune de Vendeuvre-sur-Barse, dépendance de la commanderie de Bonleu, détruite au XVe siècle.
Logia-Basini, mentionné en 1288, (cartulaire du Temple).
La Loge Bazin mentionné en 13465, (cartulaire du Temple).

Loge-du-Temple (La), commune de la Chapelle-Saint-Luc, possession templière de la commanderie de Troyes, (archives départementales, et cartulaire du Temple).
Petrus Picardus de Buris, Preceptor, (1307).

Loge-Lyonne (La), ferme sur la commune de Brevonne. Loge Lyonne, du nom de son vendeur Lyonnies aux Templiers de Troyes en 1254. (Monsieur Boutiot, les Templiers et leurs établissements dans la Champagne méridionale).
Loge Lyonne, mentionné en 1519, (chartes de la commanderie de Troyes).
Loge Lionne, mentionné en 1553, (chartes de la commanderie de Troyes).
Loge Leonnes, mentionné en 1554, (chartes de la commanderie de Troyes).

Loge-Madame (La), ferme sur la commune de Piney.
Loge-Madame, mentionné en 1519, (chartes de la commanderie de Troyes).

Loge-Paris (La), ferme sur la commune de Vendeuvre-sur-Barse, dépendance de la commanderie de Bonleu ; Détruite vers le XVIe siècle.
Loge-Paris, mentionné en 1346 (cartulaire du Temple).

Magnicourt, commune de Chavanges, mentionné en 1112, sous le nom de Magnicurt, (cartulaire du Temple).

Maraye-en-Othe, commune d'Aix-en-Othe, les Templiers de Troyes avaient des biens sur ce village, il est mentionné en 1520, sous le nom de Maraye en Othe, (inventaire des titres concernant la commanderie de Troyes).

Marigny-le-Châtel, commune de Marcilly-le-Hayer, les Templiers avaient quelques droits sur ce village, il est mentionné en 1226, sous le nom de Marigny, (cartulaire du Temple).

Maurepaire, ferme et tuilerie sur la commune de Piney, possessions de la commanderie de Troyes, mentionné en 1519, sous le nom de Maurepaire (charte de la commanderie de Troyes).
En 1520, sous le nom de Maurepaire lez Piney, (charte de la commanderie de Troyes).

Menois, hameau sur la commune de Rouilly-Saint-Loup, les Templiers avaient des biens sur ce hameau, mentionné en 1213, sous le nom de Amenoys, (cartulaire du Temple).
Mentionné en 1250 sous le nom de Esmenoys, (cartulaire du Temple).

Merrey, sur la commune de Bar-sur-Seine, les Templiers avaient des possessions et des droits sur ce village, il est mentionné en 1284, sous le nom de Meryum dans les (chartes du Temple de Troyes).

Mesnil-Saint-Loup (Le), sur la commune de Marcilly-le-Hayer, Les Templiers possédaient une maison et des biens sur ce village, il est mentionné en 1309, dans le procès des Templiers sous le nom de Domus Templi de Maynilio Sancti Lupi.
Mentionné en 1562, sous le nom de Mesgnil Sainct Loup, (inventaire des titres concernant la commanderie de Troyes).
Mentionné au XVIe siècle, Mesnillum Santci Lupi, (pouillé).
Mentionné au XVIIe siècle, Manillum Sancti Lupi, (pouillé).
Mentionné au XVIIIe siècle, Megnillum Sancti Lupi, Ménil Saint Loup, (pouillé).
Sur la carte de Cassini du XVIIIe siècle, Mesnil Saint Loup.

Mesnil-Sellières, commune de Piney, les Templiers avaient des droits dans ce village, il est mentionné en 1657, sous le nom de Mesgnil Silliers, (chartes de la commanderie de Troyes).

Mesnil-Vallon, hameau sur la commune de Macey, les Templiers possédaient tout ou un grande partie ce hameau, il est Mentionné au XVI siècle sous le nom de Mesgnil Vallon, (inventaires des titres de la Commanderie de Troyes).

Messon, sur la commune d'Estissac, les Templiers avaient des droits sur ce village, il est mentionné en 1314, sous le nom de Messon, (cartulaire du Temple).

Milly (La), ferme sur la commune de Brevonne, avec un étang. La Milly provient du nom d'un chevalier du Temple, donateur de cette ferme à la commanderie de Bonleu, au XIIIe siècle.
Mentionné en 1254 sous le nom de Nemora Bateiz, (cartulaire du Temple).
Mentionné en 1519, sous le nom de Milly, Estang de Lamilly, (charte de la commanderie de Troyes).

Molinet, étang, commune de Bravonne. Les Templiers possédaient l'étang, mentionné en 1519 sous le nom : Estang Molinet, (charte de la commanderie de Troyes).

Montabert, hameau et château, commune de Montaulin, mentionné en 1476 sous le nom de Montabert, (cartulaire du Temple).

Montceaux (commanderie de), arrondissement de Troyes canton de Bouilly.
Humbertus de Monchelhi, année incertaine.

Moulin Neuf (Le), moulin sur la commune de Pouan, possession des Templiers de Troyes, mentionné en 1223 sous le nom de Moli neuf, (cartulaire du Temple).
Mentionné au XVIIIe siècle sous le nom de Moulineuf (pouillé).
Mentionné au XVIIIe siècle sous le nom de Moulin neuf (carte de Cassini).

Nid-d'Aigle (Le), canton de la forêt d'Orient, commune d'Amance, possession des Templiers de Troyes, mentionné en 1255 sous les noms de Nidum de aquila, et Nif de l'aigle, (cartulaire du Temple).

Nozay, canton d'Arcis-sur-Aube, les Templiers avaient des possessions dans ce village, il est mentionné en 1288 sous le nom de Noosay, (cartulaire du Temple).
Mentionné en 1302 sous le nom de Nozetum, (cartulaire du Temple).

Orient (Commanderie du Temple d'), sur la commune d'Amance.
La Commanderie du Temple d'Orient, elle était située à l'écart de la commune d'Amance, dans la Forêt du Temple.
En 1462 sous les Hospitaliers "Commanderie d'Orient" (Fonds de la commanderie de Troyes).
En 1482, Oriant (cartulaire du Temple).
On peut la voir sur la carte de Cassini sous le nom de Commanderie du Temple.
Cette commanderie qui au tout début du XIXe siècle était encore visible de part ses profonds fossés et qui avait des forges dans son voisinage.
Cette commanderie était mentionnée au début du XIIIe siècle.
Elle passa aux Hospitaliers, fut réunie à la commanderie de Troyes, et est aujourd'hui totalement détruite.

Orient (Forêt d'), elle se situe sur les communes de Piney, Vendeuvre, le Mesnil-Saint-Père, Dienville, Amance et Radonvilliers. Possession en grande partie de la commanderie templière d'Orient. Mentionné en 1235, Oriant (cartulaire du Temple).
Mentionné au XVIIIe siècle, Forest d'Orient, (carte de Cassini).

Othe (Forêt ou Contrée d'), sur les cantons d'Aix-en-Othe et d'Estissac. Les Templiers de Troyes avaient des droits sur une partie de cette forêt. mentionné en 1318 sous le nom de Foresta de Otha, (cartulaire du Temple).

Pavillon (Le) ou Le Grand-Pavillon, 2e canton de Troyes. Possession de la commanderie de Troyes.En 1328, prisie de la châtellenie de Payns.
Mentionné en 1506 sous le nom Pavillon, (inventaires des titres de la commanderie de Troyes).
Mentionné au XVIIe siècle, sous les noms Pavilio, Pavillo, (pouillé).
Mentionné au XVIIIe siècle, sous le nom Les Pavillons, (pouillé).

Payns, 2e canton de Troyes, les Templiers possédaient une commanderie en ce lieu, il est mentionné en 1213 sous le nom de Payens, (cartulaire du Temple).
Mentionné en 1261 sous le nom de Domus templi de Pedanis, (cartulaire du Temple).
Il y avait une léproserie elle est mentionnée en 1265 sous le nom de Leprosi de Payens, (cartulaire du Temple).
Le nom de Payns est mentionné dans le procès des Templiers en 1309 sous les noms de Paians et Payans.
Radulpho de Gizy Preceptor 1294 et Raoul dou Temple, humile commandeur de la baillie de Troyes et de Payns.
Raoulz de Gisy, commanderres des maisons de la chevalerie du Temple en la baillie de Brye et de Payens, (1303).
Roberti, commandeirez dez maisonz de la chevalerie dou Temple en la baillie de Coulours, de Paienz et de Troyes, (1254, 1258-1260).
Andreas de Joigny, preceptores de la baillie de Paiens, (1263 et 1266).
Johannes Bruart, vers (1293, Trudon des Ormes),
Johannes de Marciis vers (1298, Trudon des Ormes),
Ponsardus de Gisy, 1307, Trudon des Ormes).

Perchois (Le), sur le territoire de la commune de Saint-Phal, ancienne commanderie du Temple. Elle était placée en dehors du hameau.

Piney, arrondissement de Troyes, mentionné au XVIe siècle sous le nom de Pingney, (fonds de la commanderie de Troyes).

Plaisance, commune de Fouchères, au XIIIe siècle de la dépendance des Templiers, (archives départementales et cartulaire du Temple).

Plessis (Le), hameau, ferme et château, sur la commune de Fresnois, la ferme était une possession des Templiers et ils avaient des droits sur le hameau et des revenus divers, il est mentionné sous le nom de Plessetum en 1196 dans le (cartulaire du Temple).

Pouan, commune d'Arcis-sur-Aube, les Templiers avaient des droits dans ce village, il est mentionné sous le nom de Poan en 1288 (cartulaire du Temple).

Précy-Saint-Martin, commune de Brienne-le-Chateau, les Templiers de Troyes avaient des biens ou des revenus dans ce village, il est mentionné sous le nom de Precy en 1552, (inventaire des titres de la commanderie de Troyes).

Preize, faubourg de la commune de Troyes, autrefois écart de la commune Saint-Martin-ès-Vignes, les Templiers avaient des biens dans ce village, probablement une grange, il est mentionné en 1228 sous le nom de Granchia de Praeria, (cartulaire du Temple).
En 1363 mentionné sous le nom de Preze, (inventaire des titres de la commanderie de Troyes).

Profonde-Fosse (La), fief, puis ferme, commune de Vendeuvre-sur-Barse; détruite au XVIIe siècle.
Possession des Templiers de Troyes, mentionné en 1255 sous le nom de Profonde Fosse, (cartulaire du Temple).

Quarante-Arpents (Bois des), canton de la foret d'Orient, territoire de Vendeuvre, réservé dans la vente de 1255 faite aux Templiers, et existant encore aujourd'hui dans les propriétés de l'ancienne seigneurie de Vendeuvre.

Roland (Etang) ou le Reculon, sur la commune de Vendeuvre-sur-Barse, c'est un étang vendu aux Templiers de Troyes en 1255, il avait une étendue de 2,500 arpents, (cartulaire de Troyes).

Romilly-sur-Seine, arrondissement de Nogent-sur-Seine, les Templiers possédaient des biens dans cette ville, mentionné en 1608 sous le nom de Rommilly, (charte de la commanderie de Troyes).

Roncenay, canton de Bouilly, mentionné en 1248 sous le nom de Roncenay, (cartulaire du Temple).
Mentionné en 1290 sous le nom de Roncenayum, (cartulaire du Temple).
Mentionné au XVIIIe siècle sous le nom de Roncenaila Côte, (pouillé).

Rosson, commune de Doches, les Templiers possédaient des biens à Rosson, peut-être aussi un moulin à vent, mentionné en 1250 sous le nom de Rosson, (cartulaire du Temple).
Mentionné au XVIIe siècle sous le nom de Rosse, (pouillé).
Mentionné au XVIIIe siècle sous le nom de Moulin (à vent) de Rosson, (carte de Cassini).

Rumilly-lez-Vaudes, conton de Bar-sur-Seine, mentionné en 1247 sous le nom de Rumilly, (cartulaire du Temple).

Saint-Flavit (commanderie de), sur la commune de Belleville.
La Commanderie de Saint-Flavit, était située sur la commune de Belleville ; elle fut détruite totalement au XVIIIe siècle. Elle fut mentionnée en 1308, durant le procès de Guichard, évêque de Troyes, elle dépendait de la commanderie de Coulours (Yonne).
Commanderie de Saint-Flavit, XVIIe, (Pouillé).

Saint-Julien, autrefois Sancey, 3e canton de Troyes, avec moulins. Ancienne commanderie de l'Ordre du Temple, située au midi de l'église paroissiale, qui en faisait partie.
En 1309, mentionné dans le procès des Templiers sous les noms de Domus Templi de Sanceyo, Domus Templi de Sanci, Domus Templi de Sanciao.
Mentionné au XVIIIe siècle Sancey, Saint-Julien, (carte de Cassini).

Saint-Mesmin, canton de Méry-sur-Seine, les Templiers avaient des droits et possessions sur cette commune, son nom est mentionné en 1500 sous le nom de Sainct Mesmy, (inventaire des titres de la commanderie de Troyes).
Mentionné en 1641, sous le nom de Sainct Mesmin, (charte de la commanderie de Troyes).

Saint-Parres-Les-Tertres, 1e canton de Troyes, les Templiers avaient des droits et des biens sur ce canton, mentionné en 1568 sous le nom Sainct Pare, (inventaire des titres concernant la commanderie de Troyes).

Saint-Phal, canton d'Evry, les Templiers avaient des droits et des biens dans ce canton, mentionné en 1541 sous le nom (inventaire des titres de la commanderie de Troyes).

Saint-Thibault, canton de Bouilly, les Templiers avaient des droits et des biens dans ce canton, mentionné en 1473 sous le nom de Sainct-Thibault, (carte de la commanderie de Troyes).

Saulsotte (Maison du Temple de la), arrondissement de Nogent-sur-Seine, conton de Villenaux.

Savières, canton de Méry-sur-Seine, les templiers y avaient des droits et des biens, mentionné en 1112 sous le nom de Saverie (cartulaire du Temple).

Semoine, canton d'Arcis-sur-Aube, les Templiers y avaient des droits, mentionné en 1334 sous le nom de Semoigna, (cartulaire du Temple).

Sommeval, canton de Bouilly, les Templiers y avaient des droits, mentionné en 1220 sous le nom de Summeval (cartulaire du Temple).

Souligny, canton de Bouilly, les Templiers y avaient des droits, mentionné au XVe siècle sous le nom de Soubz Ligny (inventaire des titres de la commanderie de Troyes).

Sous-le-Temple, prieuré de l'Ordre du Temple, établi en 1191 par le comte Milon de Bar entre Ricey-Haute-Rive et Ricey-Bas; aujourd'hui détruit.

Temple (commanderie du) dans le département de l'Aude : Avaleur, Belleville-Prunay, Bonleu (Fresnoy, commune de Montpotier), le Mesnil-Saint-Loup, Orient, Payns, Le Perchois, Sancey ou Saint-Julien, la Saulsotte, Trouan-le-Grand, Troyes.

Temple (Etang du), commune de la Loge-aux-Chèvres.

Temple (Fôret du), partie de la fôret du Der et de celle d'Orient, commune d'Amance. Ancien siège de la commanderie d'Orient, mentionné en 1255 sous le nom de La forêt du Temple (cartulaire du Temple).

Temple (Le), commanderie près de Saint-Flavit, dépendance de la commanderie de Coulours, mentionné au XVIIe siècle sous le nom de Preceptoria Templariorum (pouillé).

Temple, (Le), commanderie sur le territoire de Saint-Julien ; le presbytère en coccupe une partie, mentionné en 108 sous le nom de Templarii (charte du prieuré de Foicy).
Mentionné en 1210, sous le nom de Fratres militie Templi (charte du prieuré de Foicy).
Mentionné en 1254, sous le nom de Domus Templi, (cartulaire de la Léproserie de Troyes).

Temple (Le), préceptorie aujourd'hui, ferme de Verrières, autrefois Villiers. mentionné en 1154 sous le nom de Vilers, (charte de l'abbaye de Saint-Loup).
Mentionné en 1195, sous le nom de Villare secus Verrerias (charte de l'abbaye de Montiéramey).
Mentionné en 1197, sous le nom Viler, (charte de l'abbaye de Montiéramey).
Mentionné en 1199, sous le nom de Grangia de Villari, (charte de l'abbaye de Montiéramey).
Mentionné en 1231, sous le nom de Vilers juxta Verrerias, (charte de l'abbaye de Montier-la-Celle).
Mentionné en 1309, sous le nom de Villers (cartulaire du Temple).
Mentionné en 1253, Militia Templi (cartulaire du Temple).
Au XIVe siècle, Villiers (procès des Templiers).
Mentionné en 1328, sous le nom de Villiers lez Verrières, le Temple de Verrieres (prisie de Villemor).
Mentionné en 1336, sous le nom de Le Temple (charte du prieuré de Notre-Dame-en-L'île).
Mentionné en 1503, sous le nom de Le Temple de Villiers, de la seigneurie d'Isle (Aumont), bibliothèque nationale, collection de Champagne, t, XVIII).
Christianus, Preceptor vers 1300.

Temple (Le Petit-), bois du Grand-Orient, territoire d'Amance.

Temple (Le prieuré du), commune des Riceys ; ancien prieuré dans la contrée nommés Sous le Temple.
Ce fut une donation en 1192 de Milon, comte de Bar-sur-Seine).

Temple (Préceptories du) : Buxières, Saint-Flavit ; Villiers, près de Verrières ; Villiers-Herbice.
Membre de la commanderie d'Avalleur.
Top

Autres possession de la commanderie de Troyes
Les Templiers possédaient des biens dans un grand nombre de paroisses. Les contrées où ces biens étaient situés ont conservé généralement le nom de Temple, et aussi celui de Loges.

Teutons (Ordres des ou Ordre Teutonique). Anciennes commanderies qui appartenaient jadis au Temple : Beauvoir, commune de Chaumesnil, et Thors, toutes deux supprimées au XVIIIe siècle ; celle de Beauvoir fut réunie à l'abbaye de Clairvaux.

Thil, commune de Soulaines, les Templiers y avaient des droits et des possessions, mentionné en 1269, sous le nom de Thil, (cartulaire du Temple).

Thors, commune de Soulaines, les Templiers y avaient des droits et des possessions, mentionné en 1269, sous le nom de Domus milicie vallis Taurorum, (cartulaire du Temple).
Mentionné en 1390, sous le nom de Commanderie de Thors, (charte de la commanderie de Troyes).
Mentionné en 1503, sous le nom de Thors, (charte de la commanderie de Troyes).
Mentionné au XIXe siècle, Thors et Gorgebin, commanderie de chevaliers, (histoire de Bar-sur-Aube, page 58).

Petrus (Pierre) Preceptor de Valle de Thors (1213) ;
Pertrus (Pierre) de Monteacuto (1219) ;
Wiardus Magister de Valle Taurorum Magister (1233) ;
Nicholaus Preceptor ou Magister Domus Militi Templi de Valle Taurorum (1247-1249) ;
Nicholaus Preceptor in ballivia (ballie) Taurorum (1260-1261, 1275, 1277-1279, 1284) ;
Hugo de Chalon commandere dou Vaul de Tours (1300) ou (d'après Trudon des Ormes vers 1299-1303) ;

Trévois (Les), hameau sur la commune de Troyes, avec moulins. Les Templiers avaient des droits et des possessions dans ce hameau, mentionné en 1433, sous le nom de Trevoye, (inventaires des titres concernant la commanderie de Troyes).

Trouan-Le-Grand, (Maison du Temple de), sur la commune de Ramerupt, avec moulin et commanderie des Templiers. mentionné en 1219, sous le nom de Molendinum de Troant, (cartulaire du Temple).
Mentionné en 1314, lors de l'inventaire des biens du Temple sous le nom de Trouancium, (charte des titres de la commanderie de Troyes).
Mentionné en 1407, Trouantium magnum, (pouillé).
Mentionné en 1570, sous le nom de Trouan le Grand, (charte des titres de la commanderie de Troyes).
Mentionné au XVIe siècle, Trhancium magnum, (pouillé).
Mentionné au XVIIe siècle, Truantium magnum, (pouillé).
Mentionné au XVIIe siècle, Hospitale seu praceptoria, (pouillé).
Mentionné en 1604, Trouan, (charte de la commanderie de Troyes).
Mentionné au XVIIIe siècle, Trvantium, (pouillé).
(commanderie du Temple de) chef-lieu de département.
les Templiers y avaient leur commanderie principale du département de l'Aube.
La justice seigneuriale de la commanderie de Troyes faisait partie des quatorze justices segneuriales elle était au 5e rang dans l'ordre des cours qui en comptaient 14 ; prèsque toutes arrivèrent jusqu'en 1789.
La Commanderie du Temple de Troyes, fondée à Troyes en 1127, en tête de la rue Composte, appelée depuis rue du Temple.
En 1220, Fratres Hospitalis (Chevaliers du Temple de Troyes).
En 1267, Domus fratrum milicie Templi, (Cartulaire de la léproserie de Troyes).
Au XVIIe siècle, Praecptoria Templi Saint-Joannis, (Pouillé).
Elle passa aux chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem et nommée alors commanderie de Malte, elle fut supprimée en 1790.
Nous avons trouvé deux noms pour Troyes : Trecis, Trecensis.
Un certain Guillelmus de "Dinchemuc ?" était preceptor domus de Trecis (Troyes), (1253),
Nicolaum de la Serre, preceptor domus de Trecencis (Troyes), vers (1290),
Petrum de Sarcelles, preceptor vers (1307, Trudon des Ormes).

Tuilerie (La), commune de Brevonne, possession partielle de la commanderie de Troyes, mentionné en 1519 sous le nom de Thuillerie de Brevonne, (charte de la commanderie de Troyes).

Vannes-Tranchines (Les), sur la commune de Saint-Julien, les Templiers entretenaient une écluse, mentionné en 1267, sous le nom de écluse Troiessine, (cartulaire du Temple). Cette écluse servait à barrer l'entrée de la déviation qui arrose Troyes et perméttait de mettre à sec cette déviation. Cette déviation aurait été détruite au XVIe siècle.

Vauchassis, commune d'Estissac, les Templiers y possédaient des droits et des biens, mentionné en 1520, sous le nom de Vailcharsis, (inventaire des titres de la commanderie de Troyes).

Vaudes, commune de Bar-sur-Seine, mentionné en 1203, sous le nom de Vaude, (cartulaire du Temple).

Vaussemain, commune de Sommeval ; autrefois hameau, avec chapelle royale, les Templiers y avaient des droits et des possessions, mentionné en 1552, sous le nom de Vaulsemin, (inventaire des titres de la commanderie de Troyes).

Verrières, commune de Lusigy, les Templiers y possédaient une maison et des biens, mentionné lors du procès des Templiers, en 1309, sous le nom de Domus Templi de Vererie, (procès des Templiers).
Mentionné en 1520, sous le nom de Verieres, (inventaire des titres de la commanderie de Troyes).

Ville-au-Bois-Lez-Vendeuvre (La), Les Templiers y avaient des droits et des biens, mentionné en 1288, sous le nom de Villa au Boys, (cartulaire des Templiers).
Mentionné en 1407, sous le nom de Villa ad Nemus, (pouillé).

Villemereuil, commune de Bouilly, mentonné en 1219, sous le nom de Vilemerel, (cartulaire du Temple).

Villemorien, canton de Bar-sur-Seine, les Templiers y possédaient des droits et des biens, mentionné en 1213, sous le nom de Villamorien, (charte de la commanderie de Troyes).

Villeneuve-au-Chêne (La), canton de Vendeuvre-sur-Barse, les Templiers y possédaient des droits et des biens, mentionné en 1657, sous le nom de La Villeneuve Megrigny, (charte de la commanderie de Troyes).

Ville-sur-Terre, canton de Soulaines, les Templiers y avaient une maison, mentionné en 1309, sous le nom de Domus Templi de Ville-subterre, (procès des Templiers).

Villiers, hameau près de Savières ; aujourd'hui détruit. Les dîmes appartenaient aux Templiers, mentionné au XIIe siècle dans le (cartulaire du Temple).

Vitry-le-Croisé, canton de la commune d'Essoyes, mentionné en 1488, sous le nom de Victry le Croisey, (charte de la commanderie de Troyes).

Forestière (Etang de La), propriété des Templiers, mentionné en 1230, (cartulaire du Temple).

Loge-Bazin (La), propriété des Templiers, mentionné sous le nom de Logia Basini, en 1288, (cartulaire du Temple).

Temple (Le), ferme sur la commune de Verrières, mentionné en 1213, sous le nom de Vilere, (charte de la commanderie de Troyes). Ou, Le Temple de Villiers.

Ces chartes sont une toute petite partie de la réalité des possessions des Templiers de Troyes

Sources : Dictionnaire topographique du département de l'Aube. Comprenant les lieux anciens et modernes, rédigé sous les auspices de la Société Académique de l'Aude. MM. Théophile Boutiot et Emile Cocard — Imprimerie Nationale Paris 1874.

Sources : E. G. Léonard, Archiviste Paléographe, Ancien membre de l'Ecole Française de Rome. Introduction au Cartulaire Manuscrit du Temple — (1150 — 1317). Constitué par le Marquis d'Albon et conservé à la bibliothèque Nationale. Paris 1930.


Les sires et les barons de Chacenay
142. — 1232. Ego Erardus de Chacenayo notum facio tam presentibus quam futuris, quod Bernardus de Montecuco et uxor ejus, in mea presentia constituti, vendiderunt fratribus milicie Templi C et XX arpenta nemoris cum fundo terre. Quod nemus dicitur li Bateiz et quod situm est juxta Essartum domini Bernardi de Montecuco (1), quod etiam nemus Gaufridus de la Cauchade tenebat in feodum a domino comite Brene, et tam idem Bernardus, quam uxor ejus, fidem interposuerunt corporalem, quod nec per se nec per alium in omnibus premissis aliquid de cetero reclamabunt, nec ipsos fratres super his vexabunt... Et quia iidem fratres maluerunt tenere illa C et XX arpenta ad censum quam in feodo, ipsi ita mecum composuerunt : quod ego, gerens vices ipsius comitis in comitatu Brene, concessi ut de cetero tenerent C et XX arpenta ad censum, ita quod tenentur reddere dicto comiti, vel ejus mandato, pro quolibet arpento singulis annis I denarium ad festum sancti Remigii censualem ; nec idem comes Brene, seu alius, aliquid juris poterit de cetero reclamare in illis C et XX arpentis.. preter dictum censum tantum. Et ego teneor et promitto eisdem fratribus contra omnes super premissis portare garantiam et procurare quod dictus comes Brene omnia superius expressa, infra duos menses post reditum suum de partibus transmarinis, eisdem fratribus laudabit et approbabit imperpetuum... Prefati etiam Bernardus et uxor sua coram me recognoverunt super dicta vendicione et omnibus aliis conventionibus sibi fuisse plenarie satisfactum. In cujus rei testimonium presentes litteras sigillo meo feci sigillari. Actum anno Domini M. CC. XXX. secundo.
(Cartulaire de la Commanderie de Saint-Jean de Jérusalem de Troyes. Archivive de l'Aube, folio 16 r° et 23 r°)
1. « Nemora Bateiz in comitatu Brene, inter Beveronem et domum Templi que vocatur Bonus Locus et magnam forestam d'Oriant... » Ibid. folio 23 r°.

148. — 1236. Ego Erardus, dominus de Chacenaio, notum facio universis presentes litteras inspecturis, quod ego concessi fratribus militie Templi quamdam plateam que fuit Hugonis de Vaudis, sitam apud Trecas, juxta domum dictorum fratrum, moventem de censiva mea, imperpetuum a dictis fratribus possidendam, salvo jure vel censu meo quem dicta platea debet ab antiquo. In cujus rei testimonium presentibus litteris sigiltum meum apposui. Actum anno Domini M. CC. XXX. sexto. (Archives de l'Aube, Cartulaire de la Commanderie de Saint-Jean de Jérusalem de Troyes, folio 298 r°.) Les Sires et les barons de Chacenay, par M. l'abbé Charles Lalore. Troyes 1885.

Les Cartulaires visités 388662 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.