différents Cartulaires   Les différents Cartulaires   différents Cartulaires

Les cartulaires de certaines commanderies de france

Le Cartulaire de Douzens
Introduction - Actes du Cartulaire A - Actes du Cartulaire B - Actes du Cartulaire C - Actes du Cartulaire D.
Actes du Cartulaire de Douzens — Cartulaire B

Templiers.net

 

1
1136 (n. st.), 18 mars

Divers alleutiers donnent aux frères du Temple des terres, jardins et prés situés aux Cours. Ceux-ci leur en rendent la moitié sous l'obligation de la faire fructifier et de payer l'agrier, et ils énumèrent les conditions sous lesquelles les alleutiers et leurs hommes pourront habiter la « villa » des Cours, parmi lesquelles le versement d'un cens annuel de 4 deniers pour chaque manse tenu par eux ou par leurs hommes.

2
1147 (n. st.), 14 février

Guilhem de Clermont et Raimond de Rieux abandonnent aux frères de la milice les droits de garde (batlia) et de pâturage qu'ils avaient dans la « villa » et le terroir des Cours et dans le terroir de Layrou. Ils ajoutent une clause portant sur la réparation des dommages causés par les hommes ou les animaux du Temple dans leurs labours.
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº CCCCXXVIII, p. 267-268.

3
1147 (n. st.), 15 février

Anglaise, dite Arlota, et Bernard de Montirat son mari donnent aux frères du Temple les droits de garde (batlia) et de pâturage qu'ils avaient dans la « villa » et le terroir des Cours et le terroir de Layrou. La clause relative à la réparation des dommages que pourraient causer les hommes ou les animaux du Temple est identique à celle de la charte précédente, mais incluse dans le corps de l'acte.
A. Original: Arch. Haute-Garonne, H Malte, Douzens 34 (anc. Cours, liasse 1, nº 7).
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº CCCCXXIX, p. 268-269, d'après A.

4
1147 (n. st.), 17 février

Pierre de Clermont, ses frères et leurs enfants, Bernard de Villar et ses enfants abandonnent aux chevaliers du Temple les droits de garde et de pâturage qu'ils avaient dans la « villa » et le terroir des Cours et dans le terroir de Layrou. Mêmes stipulations que dans les deux chartes précédentes.
A. Original: Arch. Haute-Garonne, H Malte, Douzens 34 (anc. Cours, liasse 1, nº 7).
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº CCCCXXX, p. 269, d'après A.

5
1147 (n. st.), 24 mars

Raimond de Clermont, son frère et leurs familles abandonnent au Temple les droits de garde et de pâturage qu'ils avaient dans la « villa » et le terroir des Cours et dans le terroir du Layrou.
A. Original: Arch. Haute-Garonne, H. Malte, Douzens 34 (anc. Cours, liasse 1, nº 6).
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº CCCCXXXVIII, p. 274, d'après A.

6
1167, [7, 14, 21, 28] août

Raimond Sicfré (Sicfredi) de Fabresan et les siens abandonnent au Temple les droits de garde (batlia) et de pâturage qu'ils avaient dans la « villa » et le terroir des Cours et dans le terroir de Layrou, sous la réserve que le Temple sera tenu de réparer les dommages causés dans leurs labours par ses hommes et ses animaux.

7
1164, 1er juin

Isalguier (Udalgerius) et sa famille échangent avec les frères du Temple deux terres et un terrain contre une autre terre, le tout situé dans le terroir des Cours et tenu en fief du prieur de Saint-Etienne [du Mas], avec le consentement de qui l'échange a été conclu.

8
1162, 12 juillet (?)

Pierre d'Aragon, prévôt de Saint-Etienne du Mas, et les frères du Temple se soumettent à la sentence rendue par Pons, évêque de Carcassonne, et ses assesseurs au sujet du différend qui les avait opposés:
1º sur la première moitié des dîmes du terroir des Cours, le prévôt recevra le 1/3 de ce qui est prélevé sur les produits du sol, excepté ceux qui proviennent de la maison du Temple; l'autre moitié sera pour lui;
2º les troupeaux des Templiers ne devront pénétrer ni dans la « culture » de Saint-Etienne, ni dans les bois mis en défens;
3º l'église Sainte-Marie des Cours sera desservie par le clergé de Saint-Etienne selon les dispositions prescrites.

9
1138, 27 septembre

Raimond, évêque de Carcassonne et les chanoines de Saint-Nazaire donnent à la milice la dîme prélevée aux Cours sur les produits de son jardin et sur ses animaux, et souhaitent que les frères se comportent en « amis » avec les clercs du voisinage.
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº CLXVI, p. 115-116.

10
1148, 21 septembre

Dame Mathilde, son fils, sa sœur et son neveu donnent à la milice du Temple « l'honneur » qu'ils avaient dans la « villa » et le terroir des Cours et dans le terroir de Layrou comprenant des terres et des droits seigneuriaux sur les hommes et sur elles.
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº DXXXI, p. 327-328.

11
1139, 26 juin

Pierre Hugue et les siens vendent à la milice du Temple leur manse situé près de l'église Sainte-Marie des Cours avec son jardin, sa prairie, son aire et son grenier, et la part qu'ils avaient du champ d'Ilzino, pour 20 sous Ugonencos ou Ugonencs, en monnaie octena; ils lui accordent le droit de « retorn » sur un autre alleu au cas où leur frère ferait opposition à la vente.
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº CXCI, p. 133.

12
1162, 30 mars-1163, 22 mars

Raimond le Gascon (Guasco) et les siens échangent avec les frères du Temple leur alleu de la « villa » et du terroir des Cours et du Layrou contre une pièce de terre située à Bordet, dans le terroir de Capendu.
Faute de précision sur le mois, nous datons cet acte en utilisant le style de l'Annonciation, d'après le calcul florentin, comme nous l'y autorisent les exemples connus du scribe Guilhem de Ferrals. Cf. Introduction.

13
1154, 27 septembre

Guilhem d'Escau et Pierre l'Ermite, son frère, vendent au Temple pour 40 sous Ugonencos ou Ugonencs, avec l'assentiment de Pierre de la Mote (de ipsa Mota), « l'honneur » qu'ils possèdent avec les enfants de leur frère Raimond Auriol décédé dans les « villae » et terroirs des Cours et du Layrou. Au cas où les enfants de Raimond Auriol s'opposeraient à la vente, Pierre de la Mote donnerait au Temple en alleu les quartes de six arpents de vigne que les deux frères tiennent de lui.

14
1142, 10 juillet

Pierre Bernard des Gazals et les siens vendent aux frères du Temple, pour 50 sous Ugonencos ou Ugonencs, « l'honneur » qu'ils possédaient dans la « villa » et le terroir des Cours et dans le terroir du Layrou.
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº CCLXV, p. 175.

15
1160, 11 octobre

Roger et sa famille vendent aux frères de la milice une de leurs terres située dans le terroir du Layrou, à Boucocers, pour 30 sous Ugonencos ou Ugonencs, en monnaie octena.

16
1158 (n. st.), 13 janvier

Bernard Azalbert (Adalberti) de Fontiès, son fils et leurs familles donnent en alleu au Temple « l'honneur » qu'ils possédaient au Layrou et une sétérée de terre à froment à Boucocers, dans le terroir des Cours, et reçoivent de lui un don « charitable » de 30 sous Ugonencos ou Ugonencs.

17
1158 (n. st.), 5 mars (?)

Bernard Azalbert (Adalbertus) et les siens vendent en alleu aux frères du Temple « l'honneur » qu'ils avaient au Layrou et une sétérée de terre à froment à Boucocers dans le terroir des Cours, pour 30 sous Ugonencos ou Ugonencs, en monnaie octena.
Cette charte contient les mêmes stipulations que la précédente.
En 1158, le 3 des nones de mars, ou 5 mars, est un mercredi (et un mardi en 1157). Il y a donc erreur du scribe ou du copiste.

18
1147, 21 octobre

Pierre de la Mote et les siens donnent aux frères de la milice « l'honneur » qu'ils avaient dans la « villa » et le terroir des Cours et au Layrou, composé de terres et de redevances dues par elles et par les hommes, et reçoivent une aumône de 20 sous Ugonencos ou Ugonencs, en monnaie octena.
PUBLIé: d'ALBON, Cartulaire général..., nº CCCCLXXIV, p. 296.

19
1164 (n. st.), 9 janvier

Les frères du Temple échangent avec Bernard Roger, Roger et Suau une terre aux Cours à charge de labour et d'agrier, contre trois terres du terroir du Layrou.

20
1167, 22 mai

Pierre d'Escau fait don au Temple de sa personne et de « l'honneur » qu'il possédait dans la « villa » et le terroir des Cours et dans le terroir du Layrou, pour recevoir de lui nourriture et vêtement comme un des frères du Temple.

21
1162 (n. st.), 29 janvier

Les frères Bernard, Arnaud et Pons Rainard abandonnent en faveur de la milice du Temple leurs prétentions sur une terre située dans le terroir des Cours, et reçoivent d'elle une aumône de 6 de Melgueil

22
1157, 14 octobre

Roger de Montirat et les siens donnent aux frères du Temple la moitié d'un établissement de meunerie qu'ils possédaient avec eux à la Lausa de Passo, sur la Lauquette, dans le terroir des Cours et reçoivent pour ce don 20 sous Ugonencos ou Ugonencs.

23
1168, 16 mai

Bernard de Bon Effort (de Bono Esforc) et les siens vendent au Temple « l'honneur » qu'ils tenaient de lui dans les terroirs des Cours et de Mirailles, pour 8 sous Ugonencos ou Ugonencs.

24
1164, 20 mai

Richarde (Ricarda) donne avec sa famille aux frères de la milice son « honneur » dans la « villa » et le terroir des Cours et au Layrou, don pour lequel ils reçoivent tous 20 sous ug, en monnaie octena.

25
1164 (n. st.), 20 janvier

Pierre de Villefloure donne en alleu aux frères du Temple un droit de-gîte pour trois chevaliers, dont il jouissait dans le manse et « l'honneur » de Bernard d'Escau.

26
1168(n. st.), 29 janvier

Pierre d'Aragon, prieur de Saint-Etienne du Mas, remet aux frères du Temple une pièce de terre à Villarzel, dans le terroir du Mas, qu'ils tiendront de lui et des chanoines de Saint-Nazaire, à charge de la défricher, de la labourer, de payer la moitié de l'agrier, la dîme et les prémices soit en gerbes, soit en grain.

27
1168, 10 octobre

Bernard Roger et Roger son frère vendent en alleu tout ce qu'ils possèdent dans le dîmaire des Cours pour 40 de Melgueil

28
1168, 4 avril

Bernard Etienne et les siens s'engagent à donner aux frères du Temple, chaque année à Noël, 12 deniers ug. de plus que ce qu'ils avaient accoutumé de leur donner comme redevance (usaticum) habituelle.

29
1182, 3 novembre

Pierre d'Escau, avec l'accord de son fils, donne en alleu à la milice du Temple « l'honneur » qu'il possédait à Carcassonne et dans son terroir, au Mas, à Escau, à Palajanel, à Gaja, à Marseillens, à Serce, à Villa Panor et à Villalbe, c'est-à-dire tout ce qu'il y tenait à titre de droit ou de coutume.

30
1182, 6 novembre

Raimond d'Escau, ayant déjà donné au Temple son « honneur » des Cours où il s'était seulement réservé pour la durée de sa vie 2 setiers de froment chaque année, lui vend en alleu pour 10 sous Ugonencos ou Ugonencs, ces 2 setiers annuels.

31
1161, 6 novembre

Arnaud de Clermont et les siens donnent en alleu au Temple leur « honneur » de Mirailles comprenant des terres, des revenus et des droits sur ces terres, et reçoivent une aumône de 20 de Melgueil

32
1168, 24 septembre

Séguier de Peyriac, Payenne, et leurs familles, Pierre Séguier et son frère Hugue donnent aux frères de la milice tout ce qu'ils possédaient dans les terroirs de Valséguier et de Mirailles et reçoivent du Temple pour ce don une aumône de 3 sous Ugonencos ou Ugonencs.

33
1168, 17 décembre

Hugues de Trèbes et les siens, Arnaud le Clerc, diacre, donnent aux frères de la milice les biens qu'ils possèdent dans le terroir de Valséguier, renoncent à « l'honneur » qu'ils revendiquaient d'eux dans le terroir de Mirailles et qu'ils avaient partagé par moitié avec leur cousine, et reçoivent du Temple une aumône de 12 sous Ugonencos ou Ugonencs,, un muid et 2 setiers d'orge.

34
1163 (ri. st.), 7 janvier

Raimond de Rieux, Chabert (Xatbertus) et leurs familles, Sicard frère de Chabert abandonnent à la milice du Temple « l'honneur » qu'ils revendiquaient à Mirailles, à l'exception des dîmes et prémices qu'ils retiennent pour eux, et reçoivent d'elle pour cet abandon une aumône de 4 setiers de blé (triticum) et 4 d'orge.

35
1162, 27 octobre

Guilhem de Clermont et son frère Bertrand donnent en alleu au Temple tous les biens qu'ils possèdent dans le terroir de Mirailles, et reçoivent une aumône de 5 sous Ugonencos ou Ugonencs.

36
1168, 5 avril

Guilhem Pons de Clermont donne en alleu au Temple tout ce qu'il possède dans le terroir de Mirailles et reçoit une aumône de 5 sous Ugonencos ou Ugonencs.

37
1157, 14 octobre

Bérenger de Barbaira et les siens, et dame Lombarde sa mère, donnent en alleu à la milice du Temple leurs droits sur un établissement de meunerie qu'elle tient dans le terroir des Cours, sur la Lauquette, et reçoivent une aumône « charitable » de 6 sous Ugonencos ou Ugonencs.

38
1162, 26 mars

Raimond Séguier de Barbaira, reconnaissant que son père, Bernard Séguier, a fait don à la milice du Temple de « l'honneur » qu'il possédait dans le terroir de Mirailles, confirme cette donation et reçoit de la milice une aumône de 3 sous Ugonencos ou Ugonencs.
En 1162, le 26 mars tombe bien un lundi; le millésime a donc changé ici avant cette date. Le style employé n'est pas celui de Pâques, qui tombe le 8 avril, mais bien plutôt celui de l'Annonciation, d'après le calcul florentin.

39
1164, [3, 10, 17, 24, 31] décembre

Arnaud le Clerc (Clericus) de Trèbes avec sa famille et Hugue son cousin, Alazais fille de feu Pierre le Bègue et les siens abandonnent aux frères du Temple les droits qu'ils avaient sur une terre située dans le terroir des Cours, près de la Boissère, et reçoivent d'eux pour cet abandon 4 sous Ugonencos ou Ugonencs.

40
1158 (n. st.), 27 février

Pierre Bérenger, son frère Amiel, Bernard Rossel (Rosselli), son fils Jean, Benoît et leurs familles vendent à la milice du Temple un bief (cabedalem) situé dans leur « honneur » à Val-Séguier, qu'elle a construit en amont, sur la Lauquette, et reçoivent d'elle pour l'avantage (lucrum) qu'ils lui ont ainsi consenti, 2 sous et 4 deniers ug.

41
1168, 5 décembre

Raimond Séguier approuve pour lui et sa postérité la donation faite par son père à la milice de son « honneur » de Valséguier, et reçoit d'elle pour cet abandon une aumône de deux setiers de froment.

42
1167, 20 septembre

Raimond Sicfré (Sicfredi) et les siens donnent au Temple leur part, c'est-à-dire le sixième de « l'honneur » qu'ils avaient dans les terroirs de Molières et de l'Ourtigue avec les autres co-possédants (pariarii), et reçoivent pour ce don une aumône de 25 de Melgueil, bien qu'il s'agisse d'une donation pieuse.

43
1166 (n. st.), 31 octobre

Raimond de Villar et les siens, Saurine sa parente et les fils de celle-ci donnent au Temple leur part, à savoir le sixième, des biens qu'ils possédaient avec les seigneurs de Villar dans les terroirs de Molières, de l'Ourtigue et de Monthaut, à l'exception d'un champ et d'une modiata de terre qu'ils retiennent en alleu, sous la réserve que, s'ils étendent leurs labours, ils devront l'agrier au Temple; ils reçoivent de lui pour ce don 6 sous Ugonencos ou Ugonencs.
La concordance du 31 octobre avec un lundi s'observe en 1166. Le rédacteur de l'acte semble avoir utilisé le style de l'Annonciation selon le calcul pisan.

44
1163 (n. st.), 27 février

Pierre de Villar, son frère Raimond et leurs familles donnent au Temple leur part, c'est-à-dire le sixième, des agriers qu'ils possédaient avec les seigneurs de Villar dans la « villa » et le terroir de Molières et dans le bois de l'Ourtigue; ils reçoivent du Temple pour ce don 4 setiers de froment et 4 setiers d'orge.

45
1167, 11 décembre

Isalguier de Villar et Pierre-Raimond son frère donnent au Temple leur part, c'est-à-dire le huitième, des droits qu'ils possédaient dans le terroir de Molières, et reçoivent en aumône du Temple 10 sous Ugonencos ou Ugonencs., bien qu'il s'agisse d'une donation pieuse.

46
1160, 25 juillet

Isarn, frère du Temple et fils de Laurette, établit avec son cousin Pierre de Capendu un accord au sujet de « l'honneur » qu'il avait hérité de sa mère et de son oncle dans les « villae » et terroirs de Molières, Villefloure et Licairac: Pierre le tiendra moyennant le versement au Temple d'un cens annuel d'un setier de froment et d'un setier d'orge; s'il ne donnait pas ce cens, Isarn le retiendrait sur les agriers de l'honneur.

47
1163, 1er avril

Isarn, commandeur des Cours, donne à Pierre Corneille et à sa famille une modiata de terre à froment à Molières, soumise à l'agrier sur les fruits; le droit d'acapte est de 6 deniers ug.

48
1169 (n. st.), 7 janvier

Raimond de Rieux et les siens donnent aux frères de la milice tout ce qu'ils possèdent dans le terroir de Molières, et reçoivent d'eux une aumône de 5 de Melgueil

49
1169, 28 août

Pierre Bérenger d'Arques, Amiel son frère, Bernard Rossel et leurs familles, Pierre Gilles (Gili), ses frères et sa sœur donnent en alleu au Temple le manse et cinq pièces de terre qu'ils possédaient dans le terroir de Valséguier, et reçoivent de lui une aumône de 55 sous Ugonencos ou Ugonencs.

50
1169, 28 août

Ricsen (Ricsendis), fille de feu Bérenger d'Arques, et les siens donnent au Temple une pièce de terre appartenant au terroir de Valséguier, et reçoivent de lui une aumône de 5 sous Ugonencos ou Ugonencs.

51
1170, 10 septembre

Bernard de Fontiès et sa famille vendent aux frères du Temple « l'honneur » qu'ils avaient à Cerdaniola, dans le dîmaire de Peyremale, pour 200 de Melgueil

52
1170 (n. st.), 5 janvier

Alazaïs (Aladaidis), avec le consentement de son frère et de son mari, Bernard la Vignière (Lavineria), donne aux frères de la milice « l'honneur » quelle a hérité de sa mère dans le terroir de Peyremale et possède avec Bérenger de Tourouzelle et les enfants de Bernard de Villetritouls; elle reçoit de la milice une aumône de 20 sous melg, et 4 sous Ugonencos ou Ugonencs.

53
1169, 4 septembre

Sicard de Rieux donne aux frères du Temple tout ce qu'il possédait dans le terroir de Molières et reçoit d'eux une aumône de 12 deniers melg.

54
1169, 16 juin

Isalguier de Clermont reconnaît qu'il possède sans partage avec d'autres hommes « l'honneur » qu'il a hérité de son père dans les terroirs de Molières et de l'Ourtigue. Il le cède, lui et les siens, au Temple à charge de labour et d'un usage (usaticum) annuel d'un demi-setier de froment et d'un demi-setier d'orge; l'acapte donnée par la milice est de 2 sous Ugonencos ou Ugonencs.

55
1168 (n. st.), 21 octobre

Rangis et son fils, Audiard (Aldiardis) et son mari donnent à la milice du Temple une pièce de terre appartenant au terroir du Layrou et reçoivent en aumône 12 brebis.
La concordance du 21 octobre avec un lundi s'observe en 1168. Le rédacteur du document a dû employer le style de l'Annonciation, d'après le calcul pisan.

56
1170, 11 avril

Guilhelma donne aux frères de la milice tout ce qu'elle possédait dans le terroir de l'Ourtigue, et reçoit d'eux une aumône de 12 deniers ug.

57
1168, 5 août

Arnaud de Villelaur et sa famille vendent aux frères du Temple les terres, droits et redevances qu'ils possédaient dans le terroir de Peyremale pour 300 de Melgueil

58
1169, 23 octobre

Pierre d'Escau fait don au Temple de la part de « l'honneur » qu'il possédait avec ses frères dans le terroir de Raissac, c'est-à-dire le 1-12.

59
1168, 27 mars. — 1169, 19 mars

Guilhem « Esforcad" et sa femme vendent aux frères du Temple « l'honneur » qu'ils tenaient d'eux dans le terroir des Cours, et reçoivent pour cela 15 sous Ugonencos ou Ugonencs.
Faute de renseignements chronologiques plus précis, nous datons cet acte en utilisant le style de l'Annonciation, suivant le calcul florentin.

60
1174 (n. st.), [1, 8, 15, 22] février

Chinberga et ses enfants vendent à la milice du Temple ce qu'ils possédaient dans le terroir de Valséguier, le long de la Lauquette, et un champ dans le terroir de Fajac, le tout pour 33 sous 1/2 ug., 2 setiers de froment et 2 setiers d'orge.

61
1171 (n. st.), 23 décembre

Pons de Bransac et ses frères vendent au Temple, pour 31 sous Ugonencos ou Ugonencs. en monnaie octena, 5 pièces de terre appartenant au terroir de Valséguier, dont deux sont soumises à l'agrier, auquel le Temple restera tenu.
La concordance du 23 décembre avec un jeudi s'observe en 1171. Le scribe rédacteur du document a dû utiliser le style de l'Annonciation d'après le calcul pisan.

62
1172, 21 août

Bernard Rainard et Jean Rainard vendent à la milice du Temple pour 20 sous Ugonencos ou Ugonencs. leur part de tous les agriers et droits seigneuriaux sur deux terres qu'elle tient d'eux, à savoir le 1/4, et sur une terre dont ils partagent avec elle la seigneurie, ainsi qu'une autre terre environnée de toutes parts par « l'honneur » du Temple, le tout au terroir de Valséguier.

63
1172, 1er mai

Jean Laurent et les siens vendent au Temple pour 13 sous Ugonencos ou Ugonencs. deux terres qu'ils tiennent de lui dans le terroir de Valséguier; la seigneurie de l'une appartient par moitié à lui et aux Rainard, qui donnent leur consentement à cette vente.

64
1172 [4, 11, 18, 25] août

Bernard Rainard et sa famille, et Jean Rainard vendent à la milice du Temple une terre au terroir de Valséguier pour 10 sous Ugonencos ou Ugonencs.; Bérenger de Barbaira et les siens ont donné leur consentement à cette vente, et reçu un « forascapium » de 20 deniers.

65
1175, 26 juin

Séguier de Tourouzelle fait don aux frères de la milice de tout ce qu'il possédait dans le terroir de Molières, et reçoit d'eux « en amitié » une aumône de 5 de Melgueil

66
1175, 18 avril

Bernard Rainard et sa famille, et Jean Rainard vendent aux frères du Temple les agriers de 5 pièces de terre, une située dans le terroir de Mirailles, les quatre autres dans celui de Valséguier, pour 10 sous Ugonencos ou Ugonencs.; Guilhem de Bel Afaire et les siens ont donné leur consentement à cette vente et reçu le « forascapium. »

67
1172, novembre

Bernard de Miramon vend aux frères du Temple la part de droits qu'il possède dans les terroirs de Valséguier et de Mirailles, c'est-à-dire le 1/4, pour 30 de Melgueil

68
1176 (n. st.), 9 février

Guilhem Texier (Textor) et les siens vendent au Temple tout ce qu'ils possèdent dans les terroirs de Peyremale, Mirailles et Valséguier, pour 41 sous Ugonencos ou Ugonencs. en monnaie octena de Carcassonne. Raimond de Rieux a reçu un « forascapium » de 12 deniers.

69
1173 (n. st.), 20 mars

Pons Rainard donne en alleu au Temple sa part de l'honneur qu'il possédait avec son frère Arnaud dans les terroirs de Valséguier et de Mirailles.

70
1173 (n. st.), 20 mars

Arnaud Rainard et les siens vendent aux frères de la milice « l'honneur » qu'ils avaient dans les terroirs de Valséguier et de Mirailles, pour 4 setiers de froment, un setier d'orge et 2 sous Ugonencos ou Ugonencs. en monnaie octena.

71
1170, 19 novembre

Raimond le Bègue et les siens vendent à la milice du Temple une terre soumise à l'agrier sise à Valséguier qu'ils tenaient d'elle, pour un muid et 8 setiers d'orge.

72
1170 [1, 8, 15, 22, 29J septembre

« Dias » et ses enfants vendent au Temple « l'honneur » qu'ils possédaient dans la « villa » et le terroir de Molières, pour 15 sous Ugonencos ou Ugonencs.

73
1172 (n. st.), 4 janvier

Raimond de Cavanac donne aux frères du Temple, ce qu'il avait dans les terroirs de Molières et de Caux, que feu Isarn de Molières avait tenu de son père, et que Pierre de Capendu et son frère Séguier tenaient alors de lui.
A. Original: Arch. Haute-Garonne, H Malte, Douzens 33 (anc. Molières, liasse 1, nº 1 bis).
B et C. Copies de la fin du XIIe siècle, conservées dans le même carton (anc. Molières, liasse 1, nº 1 et nº 1 ter).
D. Copie du cartulaire B.

74
1173, 23 mai

Pons de Molières accorde divers dons au Temple: un homme, Guilhem de Rocaleda, les siens et sa postérité; le berger Guilhem et ses neveux, avec sa part des droits qu'il avait sur eux, à savoir les 3/4; 12 deniers de cens à prendre sur le manse que Bernard de Caux tient de lui; la part qui lui revient des agriers du terroir de Molières, les bois du même terroir, à l'exception d'un bosquet et des droits seigneuriaux. Il reconnaît par ailleurs que la milice a libéré cet honneur d'un gage de 50 de Melgueil

75
1172, 14 octobre

Raimond de Rieux et les siens donnent au Temple ce qu'ils possédaient dans le terroir de Peyremale, à l'exception des dîmes du blé et du vin. Raimond de Rieux se donne lui-même à la milice avec ses chevaux et ses armes, moyennant une rente viagère de 10 setiers de « blad », 6 setiers d'orge et 4 setiers de froment à chaque moisson tant qu'il mènera la vie séculière, et il reconnaît que le Temple a libéré « l'honneur » donné d'un gage de 165 de Melgueil

76
1181, 25 mai

Bernard de Faviès et les siens vendent au Temple leur part d'un « honneur » qu'ils possèdent avec lui et les frères de Bernard, dans le terroir de Peyremale, à savoir le 1/3, pour 5 sous Ugonencos ou Ugonencs., et lui accordent le droit de « retorn » sur un autre « honneur » que Bernard possède avec ses frères, dans le cas où ses sœurs feraient opposition à la vente.

77
1174, 29 septembre (?)

Arnaud de Villelaur reconnaît qu'il a vendu pour 300 de Melgueil « l'honneur » qu'il possédait dans le terroir de Peyremale et retenu à tort la cartam hereditariam de cet « honneur. » Il la restitue au Temple, reçoit de lui 100 de Melgueil en aumône, confirme la vente antérieure et prête serment de la respecter toujours.

78
1173, 9 février

Pierre de Cadoual, sa femme, ses cousins et cousines vendent à la milice du Temple ce qu'ils possédaient entre les chemins de Peyremale et Villèle, pour 12 sous Ugonencos ou Ugonencs. et un setier d'orge.
La concordance du 9 février avec un vendredi s'observe bien en 1173. Le millésime a donc changé avant cette date: le style employé par le rédacteur de l'acte est soit celui de Noël, soit plus vraisemblablement celui de l'Annonciation selon le calcul pisan.

79
1181, 25 mai

Guillelma abandonne, avec le consentement de son mari Pierre de Faviès, aux frères du Temple, contre 10 sous Ugonencos ou Ugonencs. et un setier de froment, la rente viagère d'un setier de froment et un setier d'orge qu'ils lui servaient chaque année pour « l'honneur » qu'elle leur avait vendu dans le terroir de Peyremale.

80
1173, 9 février

Raimond de la Gleisa (de Ecclesia) et les siens vendent aux frères de la milice, pour 18 sous Ugonencos ou Ugonencs., tout ce qu'ils possédaient dans le terroir de Peyremale.
En ce qui concerne la date, même remarque que pour le nº 78.

81
1174, 11 mars

Guilhem Agnet d'Arques et sa sœur Serena, avec le consentement de Sicard leur cousin, vendent pour 6 sous Ugonencos ou Ugonencs. la moitié de deux champs situés dans le terroir de Peyremale à la milice du Temple, qui percevra la moitié des agriers et remettra l'autre moitié aux seigneurs de Clermont.
En 1174, le 11 mars tombe bien un lundi. Le millésime a donc changé avant cette date: le scribe rédacteur de l'acte a utilisé soit le style de Noël, soit plutôt le style de l'Annonciation, selon le calcul pisan.

82
[...1060-1076...]

Pons Bernard et Isarn son frère, Roger et ses deux frères concluent un accord avec le monastère de Sainte-Foy [de Conques] et Pons, moine de ce monastère, devant Donat, prieur de Sainte-Marie de Lagrasse: ils donnent à Sainte-Foy, le terroir délimité par des croix et situé sur la colline où s'élève l'église Sainte-Colombe, l'église elle-même, sa dot, les dîmes, prémices et « l'honneur » sacerdotal; ils lui donnent aussi des champs et terres, un jardin et 3 arpents de vigne, qu'Aimon avait labourés, maintiennent pour les autres fonds le partage d'Aimon et Xairic, partagent par moitié les terres agrières, sauf celles que leur a remises Pons, le tout dans le terroir de Licairac. Pons leur remet deux vignes et une mésalhée de vigne en tenure et, dans la sauveté, il donne à chacune des deux familles un terrain à bâtir soumis à une redevance annuelle d'une livre de cire.

PUBLIé: a. G. DESJARDINS, Cartulaire de l'abbaye de Conques en Rouergue, Paris, 1879, nº 76, p. 71-73, d'après le texte du Cartulaire.
b. V. MORTET, Recueil de textes relatifs à l'histoire de l'architecture et à la condition des architectes en France au Moyen-Age, XIe et XIIe siècles, Paris, 1911, t. I, nº XLV, p. 153-154 (fragments, d'après Desjardins).
Parmi les personnages qui interviennent dans cet acte, le moine Pons apparaît plusieurs fois dans le Cartulaire de l'abbaye de Conques en Rouergue (éd. G. DESJARDINS, Paris, 1879): notamment comme rédacteur de deux actes, datés respectivement de 1060-1107 (nº 203, p. 172-173) et de 1065-1087 (nº 396, p. 293) ; il est par contre cité au passé dans un autre document des années 1087-1107 (nº 473, p. 343-344); en 1076, il porte le titre de sacrista altaris sanctae Fidis (nº 53, p. 53-54).
L'acte qui nous intéresse ici, et où Pons se dit seulement monachus Sancte Fidis, n'est vraisemblablement pas postérieur à cette dernière date.

83
1180, 4 octobre

Pierre, prieur de Sainte-Foi de Licairac, et les frères du Temple font échange des moitiés des quartes, quints, agriers et autres droits qu'ils percevaient dans le terroir de Licairac.

84
1180 (n. st.), 7 janvier (?)

Séguier (Sigerius) de Capendu donne « l'honneur » qu'il possédait dans la « villa » et le terroir de Licairac, à l'exception de la terre de l'Olivier, en raison des gages pour lesquels il la tient.
Sans doute erreur du copiste, pour VII idus januarii; le 6 janvier (VIII idus) tombe un dimanche en 1180.
85
1178, 24 août

Guillelma abandonne à la milice du Temple avec le consentement de son mari, la part que son oncle Pons de Molières lui avait donnée sur son « honneur » de Licairac, et reçoit une aumône de 12 sous Ugonencos ou Ugonencs. pour cet abandon. — Pons Miron et Arnaud Pons, fils de Dias, abandonnent au Temple le même honneur de leur oncle, Pons de Molières.

86
1182, 8 novembre (?)

Guillelma et son fils donnent aux frères de la milice 14 pièces de terre et 2 pièces de vigne appartenant à l'alleu qu'elle avait hérité de sa mère à Licairac; ils les tiendront désormais du Temple, à charge de les labourer, de payer l'agrier, de n'y réclamer aucun autre droit seigneurial, et de ne les transférer à personne sans le consentement de la milice.
Sans doute erreur du copiste, car il n'y a pas de VI nonas ; si on lit VI idus, le 8 novembre tombe bien un lundi en 1182.

87
1180 (n. st.), 12 janvier

Bernard Senfredi et les siens vendent en alleu au Temple la moitié d'une terre qu'ils possédaient avec lui dans le terroir de Licairac, pour 12 sous Ugonencos ou Ugonencs., un setier de froment et un setier d'orge.

88
1178, 23 décembre

Bernard Senfredi et les siens vendent aux frères de la milice une petite terre appartenant à leur alleu de Licairac, pour 3 sous Ugonencos ou Ugonencs. de monnaie octena et un setier d'orge.
Cartulaires des Templiers de Douzens — Publiés par Gérard et Elisabeth Magnou, sous la direction de Philippe Wolff — Paris, Bibliothèque Nationale — 1965
Les Cartulaires visités 369880 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.