Château d'Anavarze (Byzantin)

Cette forteresse a été construite dans la zone frontalière entre les empires islamiques et byzantins.

Elle a été considérablement fortifiée par le calife abbasside Haroun al-Rachid en l'an 796 et à nouveau par le Souverain d'Alep au Xe siècle.

1. La ville basse est de style préislamique et fut largement abandonnée;
2. Le niveau inférieure du château est entouré de fortifications sur les côtés Nord et Est, et par des falaises abruptes sur les côtés sud et ouest;
3. Vestiges d'une porte inférieure du château, probablement abbasside fin du VIIIe siècle après J.-C.;
4. Les murs et les tours en grande partie reconstruite aux XIIe et XIIIe siècles;
5. Première entrée du deuxième niveau de la citadelle aété renforcée pendant la période arménienne;
6. Deuxième entrée, au deuxième niveau, probablement islamique, VIIIe au Xe siècle après J.-C.;
7. Niveau supérieure de la citadelle.

Château d'Anavarza

Sources: D. Nicolle, « Saracen Strongholds AD 630-1050 », Fortress 76, (Osprey Pub.-2008), P. 29

Château d'Anavarza

En 1137 Jean Comnène pénètre en Cilicie et après avoir vaincu Léon d'Arménie, s'empare des citadelles de Cilicie au secours desquelles le prince d'Antioche, Raymond de Poitiers, ne peut se porter : Tarse, Adane, Mamistre, d'autres châteaux encore tels que Gaban tombent entre ses mains ; après un siège de trente-sept jours (Juillet 1137) Anavarze que défendait son puissant château byzantin lui ouvre ses portes.

Château d'Anavarza
Anavarza, porte, image de 1905 - Sources : Wow Turkey



Château d'Anavarza
Anavarza, intérieur du château - Sources : Wow Turkey



Château d'Anavarza
Anavarza, chapelle, image de 1905 - Sources : Wow Turkey



Château d'Anavarza
Anavarza, mur intérieur, image de 1905 - Sources : Wow Turkey

Sources: Cinnamus, tome I, page 7, Historiens grecs des Croisades, tome I, page 211 et suivantes.