Les Templiers   Dictionnaire   Les Croisades

Quelques mesures agraires et quelques taux monétaires

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

Abée
Abée (Abénevisé, Abéneviser): Ouverture donnant passage à l'eau qui tombe sur la roue d'un moulin.
Top

Abacus
Nom du bâton de commandement des Templiers, suivant Boiste. (Page 2)
Sources: Complément du Dictionnaire de l'Académie française, publié sous la direction de membres de l'académie française, avec une préface, par M. Louis Barré. Paris 1881 - Bnf
Top

Abeillage
L'abeillage est un impôt seigneurial en nature conférant au seigneur féodal une certaine portion du miel issu des ruches de ses vassaux. Ce droit lui donnait aussi la propriété des abeilles éparses et non poursuivies
Top

Acapte
Droit de mutation qui survient à la mort du seigneur ou lors de la mort du censitaire. On utilise le plus souvent l'acapte pour désigner le droit dû à la mort du seigneur et l'arrière-acapte pour désigner le droit dû par le nouveau tenancier à la mort de son prédécesseur. Mais on trouve aussi l'inverse.
Top

Accensement
Convention par laquelle on prenait une terre à cens.
Un acensement ou accensement désigne, sous l'Ancien Régime, la concession (en général assez longue, voire perpétuelle) de la jouissance d'une terre, par exemple, moyennant une redevance, le cens.
Top

Acte
Acte cérémoniel par lequel l'impétrant est fait chevalier et reçoit ses armes. A partir du XIIe siècle, l'Eglise s'empare du cérémonial et c'est monsieur l'évêque lui-même qui procède au sacrement, à la bénédiction de l'épée ainsi qu'à la grande messe.
Top

Adoubement
Cérémonie par laquelle un homme est fait ou ordonné chevalier. De à et du francique dubban, frapper. Le nouveau chevalier reçoit de l'adoubeur un violent coup sur la nuque du plat de l'épée (colée, paumée).
Top

Afféagement
L'afféagement est un droit féodal qui consiste à démembrer un fief en lui soustrayant des terres dont le preneur doit payer le cens en nature ou en argent.
Ce droit permet au moment des grands progrès agricoles du XVIIIe siècle de mettre en valeur les terres incultes. Les prix agricoles étant alors élevés, l'opération est d'un bon rapport. Les paysans y sont très hostiles car ils perdent ainsi des terres où ils pratiquent la vaine pâture; par contre les bourgeois sont preneurs avec leurs fermiers ou leurs métayers.
Cession par le seigneur à un acquéreur, contre une redevance, d'une partie du domaine seigneurial ou des terres nobles.
Top

Afforage
Droit du seigneur à se faire remettre une certaine quantité de vin ou de bière lors de la mise en perce d'un tonneau (perçage du trou destiné au tirage de la boisson).
Top

Affouage
Droit de prendre du bois de chauffage dans une forêt. Cela peut être le cas pour la communauté d'habitant dans la forêt seigneuriale ou pour le seigneur (chauffage du four banal) dans une forêt qui appartient aux habitants.
Top

Agrier
Agrier: droit prélevé sur les propriétés rurales soit en argent, soit en nature.
Top

Aide
Une des catégories de services dus par le vassal à son seigneur comprenand des obligations d'ordre militaire de nature fort diverse (les plus courants: ost et chevauchée, garde du château ou estage) et d'ordre écuniaire: dans un certain nombre de cas, progressivement limités à trois ou quatre à partir du XIIe siècle (chevalerie du fils aîné, mariage de la fille aînée, croisade, rançon, souvent accroissement du fief), le seigneur peut imposer à son vassal une contribution extraordinaire.
Top

Albergue
Droit du seigneur de se faire heberger, au 13eme siècle cela devient un impot en argent.
Alberque ou albergue: taxe versée au seigneur afin d'être dispensé de battre au sol ses récoltes.
Top

Allège
Pan de mur situé sous une fenêtre.
Top

Alleu
Du francique alôd. Durant le Haut Moyen Age, l'alleu désigne les biens patrimoniaux par opposition aux acquêts. Sous les Carolingiens, l'alleutier doit la dîme à l'église et l'aide militaire au souverain si celui-ci est attaqué. Ensuite (XIe-XIIIe siècle), l'alleu désigne un bien possédé en pleine propriété, le plus souvent hérité et sans seigneur, par opposition à la tenure paysanne et au fief: l'alleu ne comporte ni hommage ni services nobles; dans celui des paysans, par opposition à tenure, l'alleu, terre indépendante de tout seigneur foncier, n'entraîne ni redevances, ni services, ni droits. Surtout répandu, à tous les niveaux, dans le Midi.

Terre libre, non soumise à l'autorité d'un seigneur. L'alleu roturier est la propriété de l'homme non-noble qui possède la terre et généralement la cultive. Il peut aussi être la propriété d'un noble (souvent un chevalier à cette époque) ou être un bien de l'Eglise dans ce cas il s'apparente à un fief. Si l'alleu est souverain, son propriétaire y exerce la justice.

Alleu: terre libre pour laquelle le propriétaire ne devait aucune redevance et ne relevait d'aucun seigneur.
Top

Alleutier
Personne possédant une terre en franchise de droits.
Alleutier: propriétaire d'un alleu.
Top

Amban
Amban: synonyme de cornière désignant des couverts entourant les places des bastides. Androne: espace de 25 à 40 cm créé entre les maisons voisines pour éviter les incendies et fermé en général au milieu de sa hauteur par des murs qui se rejoignaient. Arayer: terme de vieux français signifiant équiper ou diviser une terre. Araze: ancienne mesure de longueur équivalant à 0,46 m.
Top

Ameliorissement
Il se disait des améliorations qu'un commandeur de l'ordre de Malte était tenu de faire dans sa commanderie, avant de pouvoir en obtenir une meilleure. (Page 39)
Sources: Complément du Dictionnaire de l'Académie française, publié sous la direction de membres de l'académie française, avec une préface, par M. Louis Barré. Paris 1881 - Bnf
Top

Amodiation
Historiquement, une amodiation est la concession d'une terre moyennant des prestations périodiques payées au concédant, originairement en nature, et plus tard en argent.
Bail à ferme d'un bien foncier, d'une exploitation rurale, etc., moyennant une prestation périodique en nature ou en argent; concession. Faire l'amodiation d'une terre (Ac. 1798-1932)
Top

Amortissement
Elément ornemental placé au sommet de tout axe vertical d'une élévation (pinacle, statue, etc.)
Top

Ansange
Surface rectangulaire de 40 perches de long sur 4 perches de large, à raison d'une perche de I0 pieds. Estimé à un peu plus ou un peu moins de I4 ares selon les auteurs contemporains.
Top

Apanage
Terre ou bien donné par le roi à ses enfants pour compenser leur exclusion à la couronne, celle-ci étant réservée à l'aîné.
Top

Araire
De l'ancien provencal araire, du latin aratrum, charrue.
L'araire est un instrument de labour qui, à la différence de la charrue faite pour retourner la terre, rejette la terre déplacée de part et d'autre du sillon creusé. Déjà mentionné au IVe millénaire avant Jésus-Christ, il apparaîtra sous nos latitudes deux millénaires plus tard. L'araire était appelé binot dans le Nord.
Top

Arban
Nom d'une ancienne monnaie.
Item 15 livres en deniers appelliez Arbans que j'ay acoustumé à prendre et lever es paroisses d'Amaillon, Adillé, etc. (1439, Aveu rendu par Geoffroi d'Abin, à Maubruny de Liniers, Archives de la Vienne.
Top

Archère
Archère: ouverture verticale et étroite pratiquée dans une muraille pour permettre le tir à l'arc ou à l'arbalète sur les assaillants.
Top

Archidiacre
Clerc assistant l'évêque, le plus souvent chargé d'une subdivision du diocèse, l'archidiaconé. A l'époque mérovingienne, très souvent chargé par l'évêque de l'administration du temporel de l'évêché.
Top

Are
Unité de superficie agraire égale à 100 mètres carrés.
Top

Arpent
Unité de mesure agraire divisée en quatre quartiers, chaque quartier se divisant en quarterons. La surface de l'arpent pouvait selon les régions varier de 30 à 60 ares. L'arpent carolingien (environ I2 ares) disparut au cours du XIIe siècle.
Ancienne mesure agraire de 20 à 50 ares.
Ancienne mesure agraire qui contenait cent perches carrées: mais l'arpent variait beaucoup, parce que la perche variait elle-même. Les arpents les plus usités étaient celui de Paris, qui valait environ un tiers d'hectare, et celui des Eaux et Forêts, qui valait un demi-hectare, à très peu près.
Arpent: terre de culture. Ce terme était aussi utilisé pour désigner une unité de terre arable.
Top

Arpent de Troyes
Pour la région, il était d'après une charte de la commanderie de Troyes, de 6 perches de large et de 30 perches de longueurs.
Top

Assolement
Désigne à la fois la succession des cultures dans le temps et la répartition des cultures sur l'espace cultivé. L'assolement peut comporter en outre une période de repos d'une ou plusieurs années, la jachère.
Top

Aune
Du francique alina, avant-bras.
Mesure de longueur de valeur variable utilisée surtout pour mesurer les étoffes. A Paris, une aune valait 1,188 mètre.
Est égal à 1,90 mètres. Il existe des 1/2 (0,95m), 1/4 (0,47m) et 1/8 (0,24m) d'aune. Il existe aussi des 1/3 (0,63 m), 1/6 (0,32m) et 1/12 (0,16m) d'aune pour la mesure des étoffes.

Aune de Frayssinet
vaut 1,028 mètre. Elle est surtout utilisée dans les environs de Frayssinet et de Rouffilhac. Elle correspond à 38 pouces.

Aune de Gourdon
vaut 1,0352 mètre. Elle peut être divisée en 1/2, 1/4, 1/8 d'aune. Elle correspond à 38,25 pouces.

Aune de Marminiac
vaut 1,082 mètre. Elle correspond à 40 pouces (ou 3 pieds et 4 pouces).

Aune de Paris
dans le Lot, elle vaut 44 pouces et on la divise en 4 pans de 11 pouces chacun. Utilisée essentiellement pour la mesure des étoffes.
Top

Aveu
En droit seigneurial, l'aveu est une déclaration écrite que doit fournir le vassal à son suzerain lorsqu'il entre en possession d'un fief (par achat ou héritage). L'aveu est accompagné d'un dénombrement ou minu décrivant en détail les biens composant le fief.

Suit généralement l'investiture du fief: le vassal, pour éviter toute contestation ultérieure, « avoue » son fief; de même, le seigneur avoue (reconnaît) son vassal et inversement.
Top

Aveu et Dénombrement
Description de tout ce qui constitue un fief par le vassal à son suzerain dans les 40 jours qui suivent la foi et hommage. Il en est de même pour le censitaire, mais si, pour le vassal, cette obligation ne lui incombe qu'une seule fois dans sa vie, le censitaire, lui, peut avoir à la refaire selon certains intervalles.
Top

Ayral
Ayral: terme équivalent à localium et désignant l'espace réservé à une maison et à ses dépendances.
Top

Dictionnaire visité 47242 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.