Commanderies en Belgique   Commanderies en Belgique   Commanderies en Belgique

Les commanderies des Templiers de Belgique

Commanderie de La Braque
Les Chartes — Les Biens et revenus — Le Procès

§ Chapitre I. Les Chartes
Nº 1039.
26 février 1417 (1416,v. st.) — Anno a Nativitate Domini millesimo quadringentesimo decimo sexto, mensis februarii die vicesima sexta.

Acte par lequel Laurent Fabri donne à la chapelle de Saint-Jean-Baptiste, à Breda, l'héritage qu'il avait en cette ville.
Original sur parchemin, marque du notaire Jean Soncke. Cette pièce est trouée et endommagée par l'humidité.

Nº 1040.
6 décembre 1418. — Anno a Nativitate Domini millesimo quadringentesimo decimo octavo, indictione undecima, mensis decembris die sexta.

Testament de Catherine, fille de Jacques de Lille, femme d'Antoine Charpentier, par lequel, avec la permission de ce dernier, elle fait des legs à la fabrique de l'église, à l'hôpital, à la chapelle de Saint-Jean-Baptiste, au béguinage et à la table du Saint-Esprit de Breda, aux religieuses du Val-de-Sainte-Catherine, au curé d'Oosterhout, etc., et fonde des offices religieux pour elle et son dit mari.
Original sur parchemin, marque du notaire Guillaume Haghen de Beko.

Nº 1041.
11 juin 1425. — Acta fuerunt hec in opido de Buscoducis, in hospicio dicto IN'T VERKRN, anno a Nativitate Domini millesimo quadringentesimo vicesimo quinto, indictione tercia, mensis junii die undecima.

Acte notarié, par lequel frère Henri dit Die bye, commandeur de la maison de la Braque, autorisé par le prieur de France, accorde en arrentement à Rutger de Erpe, fils de Guillaume, qui en jouira viagèrement, les biens de cette maison situés à Rixstel.
Original sur parchemin, marque du notaire Martin de Zoemeren.

Nº 1042.
19 août 1429. — Anno a Nativitate Domini millesimo quadringentesimo vicesimo nom, indictione septima, die veneris decima nona mensis augusti.

Acte par lequel Jean, fils de Gérard Criscus, pour le salut de son âme, donne un pâturage à la chapelle de Saint-Jean de la commanderie de la Braque, à Breda.
Original sur parchemin, marque du notaire Petrus de Fine.

Nº 1043.
21 juin 1440. — Anno a Nativitate Domini millesimo quadringentesimo quadragesimo, mensis junii die vicesima prima.

Acte par lequel Jean Bernasien, Yde, sa femme, et Jean dit Fray donnent à la chapelle de la maison de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, à Breda, une maison située dans la rue dite die Beterstraet, tenant à la dite chapelle.
Original sur parchemin, marque du notaire Arnould Langhe.

Nº 1044.
30 octobre 1442. — Anno a Nativitate Domini millesimo quadringentesimo quadragesimo secundo, indictione quinta, mensis octobris die penultima.

Acte par lequel Thierri, fils de Mathieu, et Christine l'an den Eynde, sa femme, demeurant à Oosterhout, donnent en aumône à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem une pièce de terre labourable.
Original sur parchemin, monogramme du notaire Henricus de Nova domo.

Nº 1045.
20 avril 1474. — Faictes le vingtième jour d'avril, l'an de grâce mil quatre cens soixante et quatorze.

Acte par lequel Jacques Calliot, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Brabant et de Liège, seigneur de Chantraine, conseiller et chambellan du duc de Bourgogne, donne à cens pour le terme de douze ans, à Cornille de Bruheze, receveur du seigneur de Nassau à Breda, à Adrien Ghysels, écoutète du même seigneur à Oosterhout, et à Pètre l'an Buyten, bourgeois de Breda, sa maison de Brakes emprès Alffen.
Original sur parchemin, auquel pendaient quatre sceaux, dont un seul est conservé.

Nº 1046.
7 novembre 1477. — Anno a Nativitate Domini millesimo quadringentesimo septuagesimo septimo, indictione decima, die veto septima mensis novembris.

Acte de dernière volonté de Henri, fils de Gilles Bouten, bourgeois de Breda, par lequel il fonde des messes dans la chapelle de Saint-Jean-Baptiste en cette ville.
Original sur parchemin, marque du notaire Gilles Scoendonck. Cette pièce est presque entièrement usée.

Nº 1047.
10 mai 1808.

Lettres par lesquelles frère Charles de Brumiers, chevalier de l'hôpital Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Brabant, « aultrement dict seigneur de Chantraine », accorde à Paul et à Henri de Nassou, frères, à Jean l'an der Dussen et à Henri Montens, receveur de Diest, la cense de sa maison de la Braeck et de ses dépendances, pour le terme de vingt ans, aux conditions y exprimées.
Original sur parchemin, sceau enlevé.

Nº 1048.
18 avril 1870, à Malines.

Acte notarié, par lequel Roland Tornon, demeurant à Malines, procureur de frère Jacques de Vieupont, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et commandeur de la Braque, accorde à Arnould-Jean Pauwels, le bail de la cense d'Oisterhault et de ses dépendances, pour le terme de neuf ans.
Copie sur papier, délivrée par le notaire De Bacquere.

Nº 1049.
14 août 1881, à Breda.

Acte passé par-devant Christien Piermans, greffier de la ville de Breda et notaire public, et en présence de témoins, à la requête de Godefroid Centurion, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de La Bracque, et contenant l'attestation sous serment de Jean-Baptiste Colet et de Denis Jansson, au sujet de la rançon exigée du dit commandeur, lors de la surprise de Breda par l'armée royale sous le commandement du colonel de Berlaimont, baron de Hautepenne, le 28 juin précédent. — Suit une autre déclaration de Barthélemi de Corput, du 2 décembre de la dite année, pour le même objet.
Copie sur papier, certifiée.

Nº 1050.
30 juillet 1582. — Le pénultiesme jour de juillet, l'an mil cinq cens quatre-vingt et deux.

Copie de l'acte dressé par le notaire Pierre Hegelsom, et contenant l'enquête faite par frère Léonard de Pontallier, commandeur de Liège, et frère Hector Miugin, servant d'armes de l'ordre de Malte, au sujet de la place qu'occupait la maison de la commanderie à Breda. — Suit la teneur de la permission accordée, le 20 mars 1587, par le prieuré de France à frère Geoffroy Centurion, commandeur de la Braque et de Hainaut, de donner en arrentement perpétuel la dite place et un pré situés à Breda.
Cette permission est signée par quatre religieux.

Nº 1051.
20 mars 1583. — Datum Rome, apud Sanctum Petrum, sub annulo piscatoris, die XX martii MDLXXXIII, pontificatus nostri anno undeeimo.

Bref du pape Grégoire XIII, chargeant l'évêque de Ruremonde de remettre sans retard au commandeur de la Braque la chapelle de Saint-Jean de la ville de Breda, où une école avait été établie, pour l'enseignement de la jeunesse.
Copie sur papier, certifiée, à laquelle est jointe celle d'une lettre du cardinal de Corne, datée du 12 mai 1382 et adressée à l'évéque précité.

Nº 1052.
14 juillet 1583, à Bruxelles, au logis de l'auditeur général, en la rue vulgairement appelée de Berchstrate.

Acte passé par-devant le notaire Henri Hermans, et par lequel des soldats qui avaient fait prisonnier Godefroid Centurion, commandeur de la Braque, déclarent renoncer à la poursuite exercée contre celui-ci, pour sa rançon, et au droit qui pouvait leur compéter.
Copie sur papier, collationnée.

Nº 1053.
6 juillet 1585. — Faict à Bevere, le sixiesme jour du mois de juillet XVc octante-cinq.

Lettres par lesquelles le prince de Parme et de Plaisance, lieutenant-gouverneur et capitaine général ès pays de par-deçà, accorde en faveur de Godefroid Centurion, commandeur de la Bracque, agent de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, mainlevée de la maison, dite la Chambre-Bleue, et de ses dépendances, à Oosterhout.
Copie certifiée, sur papier, à laquelle sont jointes des copies, aussi certifiées:
1º d'une lettre missive, datée d'Anvers, le pénultième octobre 1582, et par laquelle le duc d'Alençon informe Gérard van Royen, receveur des biens ecclésiastiques confisqués au quartier de Breda, que les biens et revenus de la commanderie de la Bracque ne sont pas sujets « à confiscation ou saisissement » :
2º d'une lettre du prince d'Orange, datée d'Anvers, le 15 avril 1583, pour l'exécution de la précédente.

Nº 1054.
31 janvier 1682. — Datum Melitœ, in conventu nostro, die XXXj et ultima mensis januarii, anno Domini millesimo sexcentesimo octuagesimo secundo ab Incarnations.

Lettres par lesquelles Grégoire Carafa, grand-maître de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, déclare que Charles de Forneaux a été reçu chevalier de l'ordre et mis au nombre des chevaliers du prieuré de France.
Original sur parchemin, sceau en placard représentant le grand-maître.

Nº 1055.
12 décembre 1682, à Bruxelles.

Apostille par laquelle le gouverneur général déclare, à la requête de Bauduin de Lau, seigneur de Bettenbourg et agent de l'ordre de Malte aux Pays-Bas, que la fermière des biens de la commanderie de la Braque, situés aux environs de Turnhout, doit jouir des privilèges et exemptions de l'ordre précité.
Deux copies sur papier, certifiées.

Nº 1056.
15 mars 1702, à Besançon.

Acte notarié, par lequel les intendants des domaines du roi de la Grande-Bretagne au comté de Bourgogne, transportent à Nicolas Godechart de Bachevillers, commandeur de la Braque, les revenus de Bourgogne et spécialement la terre et seigneurie de Noserois et Montmason, pour en recevoir annuellement la somme de 5,133 livres 6 sols 8 deniers, monnaie de France, jusqu'au rachat du capital de cette somme, en conformité de la convention passée à Bruxelles, le 2 septembre 1616, par-devant le notaire Michel Maurissens, entre Philippe-Guillaume de Nassau, prince d'Orange, et Amador de la Porte, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et commandeur de la Braque (1).
Copie sur papier, à laquelle est joint un écrit, sans date, commençant ainsi: Prétention de l'ordre de Malte, à tittre de sa commanderie de la Braque, envers Monseigneur le prince d'Orange, en qualité d'héritier du feu Roy d'Angleterre.
On lit dans cet écrit que les biens situés en Bourgogne sur lesquels était due la rente de 5,133 livres 6 sols 8 deniers, provenaient d'une dame de la maison de Chalon, « par le testament de laquelle il estoit porté qu'en cas que la branche de son mary de Nassau-d'Orange viendroit à manquer, iceux biens par un droict de réversion retourneroient à la maison de Bourbon ; et le ce dit cas estant arrivé à la morte du feu Roy Guillaume, l'ordre de Malte a perdu son hypotecque en Bourgogne. Par ainsy, elle est en droict de redemander tous les biens de sa dicte commanderie de la Bracque eschangez et situez dans la baronie de Breda. »
1. Cette convention du 2 ou du 10 septembre 1616, fut approuvée par le pape et par le grand-maître de Malte.

Nº 1057.
29 avril 1702. — Datum Metitœ, in conventu nostro, etc.

Bulle de Raimond de Perellos, grand-maître de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, conférant au chevalier Antoine-Charles Des Forneaux, la commanderie de la Braque.
Original sur parchemin, sceau en plomb pendant à une cordelette. Ce sceau représente, d'un côté, le grand-maître et le chapitre de l'ordre agenouillés au pied d'une croix à double traverse, et, de l'autre, le sépulcre du Christ.
La légende porte: CROIX BVLLA MAGISTRI ET CONVENTVS HOSPITALIS. HIERVSALEM CROIX

Nº 1058.
20 septembre 1704, à Bruxelles.

Procuration donnée par le commandeur Charles-Antoine des Fourneaux, agent général de l'ordre de Malte dans les Pays-Bas, au sieur Belhoste, receveur général de la commanderie de Villers-au-Liége, à l'effet de recevoir la rente due au dit ordre par le prince d'Orange, sur la baronnie de Breda, à cause de la commanderie de la Braque.
Original sur papier, avec cachet en cire rouge.

Nº 1059.
7 mars 1709, au Templier.

Procuration par laquelle le même commandeur constitue Antoine Jacques, à l'effet de faire réparer les torts causés aux bois de l'ordre dits au Templier.
Original sur papier, avec cachet eu cire rouge.

Nº 1060.
23 mars 1729.

Autorisation donnée par les héritiers de messire Charles-Anthoine de Fourneau, commandeur de la Braque et grand prieur de Champagne, au sieur de Brune, agent général de l'ordre de Malte, de vendre publiquement les meubles et effets délaissés par le dit commandeur, et de payer avec le produit de cette vente les gages des domestiques et les frais des funérailles, sans préjudice à l'arrêt fait de leur part.
Original sur papier, signé: La comtesse de Cruquenbourg. J. de Fourneau de Cruquenbourg. H.-T. baron de Fourneau. — On y a joint: une copie, sur papier timbré, des lettres délivrées au nom de l'empereur, le 9 mars 1729, qui ordonnent de pratiquer l'arrêt mentionné plus haut ; l'acte de main-mise, daté du 11 du même mois et signé par J.-A. De Grieck, huissier au conseil souverain de Brabant, et l'acte d'ajournement publié le 22 à la bretèque de l'hôtel de ville de Bruxelles, par l'huissier G. l'an Brugghen.

Nº 1061.
29 juin 1729.

Déclaration de Gilles Neerdaels, curé de Saint-Géri, à Bruxelles, portant que Charles-Antoine de Fourneau, grand prieur de Champagne et commandeur de la Braque, est mort dans sa paroisse et a été inhumé à Ternath.
Original sur papier.

Nº 1062.
26 juillet 1729, à Bruxelles.

Procuration délivrée par frère Charles-Alexandre de Grieu, prieur commendataire du prieuré de Saint-Clément de Craon (province d'Anjou), commandeur de la Braque, à Guillaume-Joseph Boscheron, agent de l'ordre de Malte, à l'effet d'affermer tous les biens de la dite commanderie de la Braque, situés à Turnhout, Bixel, etc.
Copie authentiqué, sur papier, signée par le notaire Catoir.

Nº 1063.
25 août 1730, à La Haye.

Apostille du conseil des comptes du roi de la Grande-Bretagne, ordonnant au receveur de la Braque, Simon-Louis van de Pol, de payer annuellement au chevalier de Grieu, commandeur de la Braque, moyennant abandon de ses actions et prétentions sur les biens de Bourgogne, la somme de 3,666 florins 11 s. de Hollande, ainsi que les arriérés dus depuis la mort du commandeur précédent, le chevalier de Fourneaux.
Copie sur papier, à laquelle on a joint: deux extraits des registres aux résolutions des Etats généraux des Provinces-Unies, du 22 février et du 10 juin 1730, et un « Mémoire pour envoyer à Monsieur de la Baune, envoyé de la cour de France, à La Haye. »

Nº 1064.
2 septembre 1730, à Paris.

Acte notarié, par lequel Charles-Alexandre de Grieu, commandeur de la Braque, etc., demeurant à Paris, renonce à ses droits et prétentions sur les biens situés en Bourgogne, qui avaient été assignés par le prince d'Orange, le 10 septembre 1616, au chevalier Amador de la Porte, commandeur de la Braque.
Copie sur papier.

Nº 1065.
5 août 1732, à Versailles.

Ordonnance royale pour l'exécution de l'arrêt rendu au Conseil d'Etat, sur la requête du commandeur de Grieu.
Copie, sur papier.

Nº 1066.
30 juin 1790, « dans la salle des tours du Temple, à Paris. »

Résolution capitulaire du grand prieuré de France, approuvant la relation (y insérée), faite, le 22 du même mois, par les commissaires des terriers de l'ordre de Malte, touchant celui de la commanderie de la Braque, qui avait été présenté à rassemblée le 12 novembre 1789, et décidant que copie de cette relation sera remise au chevalier de Bassent, titulaire de la dite commanderie de la Braque.
Copie sur papier, certifiée par Carpentier, agent général de l'ordre.
Top

§. Chapitre II. — Biens et Revenus.
Nº 1067.
— Compte rendu par Guillaume-Joseph Boscheron, agent de l'ordre, le 20 février 1731, des argents appartenants à la dépouille de feu monseigneur des Fourneaux, grand prieur de Champagne, avec deux états des arrérages de la commanderie de la Braque, envoyés au commandeur Charles-Alexandre de Grieu.

Nº 1068.
— Cahier, précédé d'une table alphabétique, contenant les rapports faits, en vertu des lettres de terrier du 8 mars 1752, par les possesseurs des biens dans la franchise et juridiction de Turnhout.

Nº 1069.
— Registre des cens et rentes de la commanderie, avec annotations des payements jusqu'en 1788.

A la fin de ce registre se trouvent:
1º un cahier des cens que la commanderie possédait à Hérenthals. 1749-1751 ;
2º un rapport fait au grand prieuré de France, le 22 juin 1790, sur la vérification du papier terrier de la commanderie.
Top

§ Chapitre III. — Procès
Nº 1070.
— Liasse de pièces qui se rattachent au procès soutenu contre le magistrat de Turnhout, au sujet des exemptions de l'ordre de Malte. 1750-1763.

Nº 1071.
— Recueil de lettres adressées au commandeur ou écrites par celui-ci, concernant diverses affaires. 1704-1734.
Léopold Devilliers — Inventaire analytique des Archives des Commanderies Belges de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem ou de Malte. Mons, Belgique 1876.

Les Commanderies Belges visitées 44869 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.