Commanderies en Belgique   Commanderies en Belgique   Commanderies en Belgique

Les commanderies des Templiers de Belgique

Historien: Laurent Dailliez

 

Troisième division — Les commanderies de Brabant — Chantraine, Tirlemont, Vaillempont

§ Chapitre I. — Les Chartes.
Nº 721.
1142. — Actum est hoc anno ab Incarnations Domini milesimo centesimo XLme II, papa Innocentio IIdo, regnante Cunrado, et sub testimonio nobilium meorum Walteri Bertoldi, Leonis, Heitirici de Lupun, Arnoldi de Aske, Willelmi de Dunhelberge et Heinrici fratris sui, et Willelmi de Birbeche, et Walteri de Crahehen, et ceterorum quamplurium baronum meomm.

Godefroid, duc de Lotharingie et comte de Brabant, accorde aux chevaliers du Temple une part dans le droit de relief dû sur les fiefs de son comté de Brabant, savoir: deux marcs pour le plein relief de cinq marcs, un marc pour les reliefs de quatre ou de trois marcs, etc.
Original sur parchemin, fragments de sceau équestre en cire blanche pendant à une courroie. Imprimé dans MIRÆUS et FOPPENS, Opéra diplomatica, tome II, page 1164.

Nº 722.
1160. — Acta autem sunt hecanno M. C. LX Incarnationis Domini.

Godefroid, duc de Lotharingie, prend sous sa protection les frères du Temple de Jérusalem, que son père et son aïeul avaient accueillis dans leur pays, et les exempte, eux et leurs biens, de toute exaction.
Original sur parchemin, auquel pend à des queues de même un sceau équestre en cire blanche dont il ne reste qu'un fragment.
Imprimé dans MIRÆUS et FOPPENS, Opéra diplomatica, tome III, page 51. — Privilèges des chevaliers de l'ordre de Malte accordés par les souverains des Pays-Bas, page 2.

Nº 723.
1178. — Facta sunt autem hec anno dominice Incarnationis Mº Cº LXXVIIIº, indictione XI, imperante Frederico semper augusto, anno vero episcopatus nostri XIe.

Rodolphe, évêque de Liège, confirme les donations faites à l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem par Everard de Ruez, homme libre, notamment de la moitié de l'église et des dîmes de Dongleberg (Dongleberth) et de quatre boniers d'alleu, et l'abandon en faveur du même hôpital, consenti par Thiebaut et Bovon, des terres qu'ils tenaient du dit Everard.
Témoins: « Heinricus, maioris ecclesie prepositus et archidiaconus ; Balduinus, archidiaconus ; Bruno, archidiaconus ; Rodulphus, archidiaconus et custos ; Albertus, archidiaconus ; Theodericus, archidiaconus ; Otto, archidiaconus ; Heinricus, abbas ecclesie sancte Marie et ecclesie sancti Pauli decanus ; Herimannus, abbas florefiensis ; Albertus, abbas maloniensis ; Albertus, abbas heilencinensis ; Sefridus, decanus gemblacensis ; Egidius, cornes durachiensis ; Balduinus de Badengeies et filius eius Balduinus ; Walterus de Seraing et Balduinus frater eius.
De familia ecclesie nostre testes sunt: Theodericus de Prato, et Wedricus frater, eius, dapifer noster ; Willelmus et frater eius Libuinus ; Bodo de Hosemont et filius eius Godefridus, et alii quamplures. »
Original sur parchemin, sceau enlevé. — Traduction française, sur papier. Imprimé dans MIRÆUS et FOPPENS, Opéra diplomatica, tome II, page 1183.

Nº 724.
1180. — Ce fut fait et confirmé par le scel du comte Gille et du maître de l'hôpital, l'an de l'Incarnation de N.-S. M. c. LXXX, indiction XIII, épacte XXII.

Acte concernant:
1º la donation faite aux hospitaliers de Jérusalem par Gilles, comte de Duras, et ses frères Conon et Pierre, de l'église de Saint-Médard de Jodoigne avec sa dotation, et de la dîme de Huppaye ;
2º l'institution de sept clercs pour célébrer l'office divin dans la dite église ;
3º l'établissement du maître des écoles jointes à celle-ci.
Traduction française, sur papier.
Voyez WAUTERS. Géographie et Histoire des communes belges, canton de Jodoigne, page 26, 2e col.

Nº 725.
1181. — Actum est hoc Lovaniœ, millesimo centesimo octuagesitno primo Incarnationis Domini anno, Frederico Romanorum imperatore regnante, Alexandro papa apostolorum sedi presidente, Radulpho Leodiensem cathedram regente.

Godefroid, duc de Lotharingie, déclare les Templiers exempts de tonlieux dans tout son duché.
Copie certifiée, sur papier, du vidimus de Jean de Wemeldiughen, doyen de Sainte-Gudule à Bruxelles, du 11 janvier 1521 (1520, v. st.).
Imprimé dans MIRÆUS, tome III, page 61. — Privilèges des chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, accordés par les souverains des Pays-Bas, page 2.

Nº 726.
30 août 1248. — Datum et actum anno Domini Mº CCº XLº octavo, dominica ante festum beati Egidii.

Lettres de R. de Mac, chanoine de Saint-Jean et official de Liège, constatant la donation faite à la maison de l'hôpital de Jérusalem dans le diocèse de Liège, par dame Oda, veuve du seigneur Wautier Pesière, d'une terre labourable située au territoire de Hannut et contenant environ treize boniers.
Original sur parchemin, détérioré, sceau enlevé.

Nº 727.
20 juillet 1293. — Et chu fut fait et doneit l'an de grâce Mº CCº quatre-vins et trèse, le lundi devant le Magdalaine.

Acte passé devant les échevins de la cour de Molembais et Jean de Setrut, sire de cette cour, par lequel Jean de la Ruelle vend au maître et aux frères de la maison de l'hôpital de Chantraine, représentés par frère Robert, commandeur de cette maison, les pièces de terre y désignées, qui sont accordées en arrentement par le commandeur à Lambelin Cokenart, de Jodoigne, pour deux muids de froment louvignois à livrer à la Saint-André.
Original sur parchemin, avec fragments des sceaux des échevins de la cour de Huardes (les échevins de Molembais n'ayant point de sceau) et de Jean de Setrut.

Nº 728.
13 juin 1304. — Datum Perusii, idus junii, pontificatus nostri anno primo.

Bref du pape Benoît XI, par lequel il mande au prieur de Sainte-Gertrude de Louvain de faire rentrer la maison de la milice du Temple de Jérusalem en Hesbaye, au diocèse de Liège, en possession des biens qui en ont été aliénés ou distraits injustement.
Original sur parchemin, sceau enlevé.

Nº 729.
18 octobre 1314. — Datum in Castro nostro Hoyensi, anno Domini millesimo trecentesimo quarto decimo, in die sancti Luce euvangeliste.

Adolphe, évêque de Liège, accorde des indulgences aux fidèles qui, s'étant confessés et étant contrits de leurs péchés, visiteront, aux jours indiqués, la chapelle de la maison de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem à Louvain, spécialement dédiée en l'honneur de saint Nicolas.
Original sur parchemin, endommagé par les rongeurs, sceau en cire brune mai conservé, pendant à une ganse de soie bleue et blanche.

Nº 730.
7 avril 1315. — Datumanno a Nativitate Christi millesimo CCCº quinto decimo, die septima mensis aprilis.

Jacques, Sudensis ecclesie episcopus, accorde des indulgences en faveur des fidèles qui visiteront avec dévotion, aux jours indiqués, la chapelle de Saint-Nicolas à Louvain, sise au mont près du château de cette ville.
Original sur parchemin, fragment de sceau pend, à une ganse de soie verte, rouge et blanche.

Nº 731.
1er juin 1315. — Datum anno a Nativitate Christi millesimo trecentesimo quinto detimo, mensis iunii die.

Herman, Bellovilonensis episcopus, accorde des indulgences aux fidèles qui, s'étant confessés et se repentant de leurs péchés, visiteront aux jours indiqués la chapelle de Saint-Nicolas à Louvain, pourvu que l'évêque diocésain y donne son consentement.
Original sur parchemin, sceau brisé.

Nº 732.
27 avril 1319. — Datum Avinione, V Kal maii, pontificatus nostri anno tertio.

Bref du pape Jean XXII, chargeant le doyen de l'église de Reims d'excommunier Gilles de Bonlez (Bonleye), chevalier, qui avait pénétré avec des complices et en armes dans l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem de Chantraine où l'on avait mis les mains sur frère Etienne de Gurgiaco, tué et mangé les porcs, les veaux et les chapons qui s'y trouvaient, etc.
Original sur parchemin, troué, sceau en plomb pend, à une ficelle. Le revers du sceau est usé.

Nº 733.
19 juin 1325. — Acta sunt hœc in villa de Fossis leodiensis diocesis, in domo in qua nunc dicti Servatius et Maria commorantur, anno Nativitatis Domini millesimo trecentesimo vicesimo quinto, indictione octava, die decima nona mensis junii.

Acte par lequel frère Guillaume, précepteur de la maison de Chantraine, et frère Godefroid, précepteur de la Bruyère, commissaires délégués par frère Jean de Psalmis, maître de la maison de Chantraine et des maisons d'Avalterre, admettent Servais de Fosses dit li Chandillons, Marie, sa femme, et Nicolas, clerc, leur fils, dans la confraternité de la religion de Saint-Jean et les prennent sous leur garde et protection. De leur côté, les dits époux et leur fils donnent à cette religion tous leurs biens meubles et immeubles, aux conditions y exprimées.
Copie sur papier, certifiée, le 30 janvier 1735, par le notaire Semal, de Nivelles.

Nº 734.
16 octobre 1377. — Données à Bruexelle, le sesime jour d'octembre, l'an Mº CCCº LX et diis-siept.

Wenceslas de Bohême, duc de Luxembourg, de Lothier, de Brabant et de Limbourg, marquis du Saint-Empire, et la duchesse Jeanne prennent sous leur protection et sauvegarde leur féal conseiller Henri de Saint-Trond, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, maître de Chantraine, avec ses frères, leur famille et leurs biens.
Original sur parchemin, sceaux dont il ne reste que les lemnisques. Au dos: Sauvegarde de Monseigneur de Brebant et de Madamme.
Imprimé dans les Privilèges des chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dit de Malte, pages 6-7.

Nº 735.
15 février 1386 (1385, v. st.). — Donneit l'an de grasce mille CCC quatre-vins et cink, en mois de février quinze jours.

Acte passé par-devant les échevins de Jodoigne, par lequel Gérars li Familheuz, écuyer, et damoselle Johanne, sa femme, reconnaissent avoir vendu à frère Jehan Menart, commandeur de Chantraine, un pré situé à Bormal.
Expédition Original sur parchemin.

Nº 736.
23 octobre 1387. — Gegeven te Bruessel, op den drie en twentichsten dach l'an october, int jaer ons Heren dusent drie hondert tachtentich ende seven.

Lettres de Jeanne, duchesse de Luxembourg, de Lothier, de Brabant et de Limbourg, accordant au maître de Chantraine le pouvoir de faire emprisonner les malfaiteurs ayant nui aux biens de l'ordre.
Original sur parchemin, sceau armorié en cire blanche pend, à une queue de parchemin.

Nº 737.
29 décembre 1404. — Datum Rome, apud Sanctum Petrum, IIII kal. januarii, pontificatus nostri anno primo.

Bulle du pape Innocent VII, permettant au bailli d'Avalterre, maître de la maison de Saint-Jean de Jérusalem de Chantraine, dans le diocèse de Liège, et à ses frères et sujets, d'adresser, comme ils en ont l'habitude, à leurs confrères ou à leur trésorier à Rhodes leurs responsions et taxes destinées à l'attaque des infidèles et des ennemis du nom chrétien.
Original sur parchemin, sceau en plomb pend, à des lacs de soie rouge et jaune. Des parties du texte sont effacées.

Nº 738.
17 décembre 1407. — Donné à Bruxelles, le dix-septiesme jour de décembre, l'an de grâce quatorze cent et sept.

Jeanne, duchesse de Luxembourg, de Lothier, de Brabant, de Limbourg, marquise du Saint-Empire, octroie à son conseiller messire Amel de Parfontrieu (1), maître de Chantraine, le droit de chasse sur l'héritage de la religion de Saint-Jean de Jérusalem en Brabant, en se réservant toutefois de pouvoir, comme princesse, y faire « pertriser, cachier et forester ».
Copie de copie, sur papier, signée par le notaire J. de Lannoy.
1. On a écrit dans la copie: Duel dé Perfontrière. Nous avons rectifié ces noms d'après le travail de M. Gachet.

Nº 739.
27 juillet 1431, à Bruxelles.

Philippe, duc de Bourgogne, ratifie les privilèges accordés à l'ordre de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem par ses prédécesseurs les ducs et duchesses de Brabant, le 8 janvier 1380 (v. st.), et le 31 août 1429.
Trois copies sur papier, certifiées.

Nº 740.
27 juin 1432. — Gegeven in onse stad l'an Bruessel, XX VII daghe in junio, in't jaer ons Heeren Mº CCCº twee ende dertich.

Lettres par lesquelles Philippe, duc de Bourgogne, exempte frère Emond d'Emmichoven, maître de Chantraine, des corvées exigées des frères de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem en Brabant.
Sous le vidimus de Henri de Astha, abbé de Saint-Pierre d'Afflighem, du 2 mars 1434 (1433, v. st). Parchemin, avec fragment de sceau. — Y jointe une traduction française, sur papier, certifiée par Jean Pilloy, notaire à Bruxelles, en 1726, avec cachet en placard de cette dernière ville. Imprimé dans les Privilèges des chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, pages 14 et 41.

Nº 741.
5 novembre 1440. — Datum Florentie, anno Incarnationis dominice millesimo quadringentesimo quadragesimo, nouas novembris, pontificatus nostri anno decimo.

Bref du pape Eugène IV, chargeant le doyen de l'église Sainte-Croix de Liège de faire une enquête au sujet de la fondation et de la dotation d'une chapelle érigée sous les vocables de Sainte-Croix, de la bienheureuse vierge Marie et de Saint-Corneille, dans la paroisse de Donck, au diocèse de Liège ; de confirmer le tout, s'il y a lieu, et d'en attribuer l'administration aux frères de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, si l'évêque de Liège y consent.
Original sur parchemin, sceau en plomb pend, à une ficelle.

Nº 742.
9 août 1441. — Datum Florentie, anno Incarnationis dominice millesimo quadringentesimo quadragesimo primo, quinto idus augusti, pontificatus nostri anno undecimo.

Bulle du pape Eugène IV, par laquelle il accorde une indulgence plénière aux fidèles qui, s'étant confessés et se repentant de leurs péchés, visiteront l'église du prieuré de Saint-Jean-Baptiste de Sanctraren près de Louvain, au diocèse de Liège, dépendant de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, le jour de l'Annonciation, et qui y feront des aumônes pour l'équipement, l'armement et l'entretien des galères destinées à soutenir la guerre contre les Turcs dans l'île de Rhodes.
Deux Original sur parchemin, sceau en plomb pend, à des lacs de soie jaune et rouge. — Vidimus délivré le 1er février 1443 (1442, v. st.) par Rutger, abbé de Saint-Jacques de Liège, et contenant outre la bulle papale, les lettres y relatives des évéques de Cambrai et de Liège. Parchemin, troué, sceau brisé.

Nº 743.
1er février 1443 (1442, v. st.). — Anno a Nativitate Domini millesimo quadringentesimo quadragesimo secundo, mensis februarii die prima.

Jean, évêque de Liège, accorde des indulgences en faveur de la chapelle du prieuré de Saint-Jean-Baptiste de Sanctraien près de Louvain, à l'expiration de celles que le pape Eugène IV a concédées à cette chapelle et dont il autorise la publication.
Original sur parchemin, sceau enlevé.

Nº 744.
2 avril 1446. — Datum Rome, apud Sanctum Petrum, anno Incarnationis dominice millesimo quadringentesimo quadragesimo sexto, quarto nonas aprilis, pontificatus nostri anno sexto decimo.

Bulle émanée du pape Eugène IV, à la requête de frère Emond de Emmichoven, commandeur d'Avalterre et de la maison de Chantraine de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, touchant la commanderie de Hanneffe, au diocèse de Liège.
Original sur parchemin, sceau en plomb pend, à une ficelle.

Nº 745.
18 octobre 1451. — Datum in monasterio Carthusiensium extra muros leodienses, ... die lune décima octava mensis octobris, anno a Nativitale Domini millesimo quadringentesimo quinquagesimo primo, pontificatus sanctissimi in Christo patris et domini nostri domini Nicolai divina providentia pape quinti anno quinto.

Lettres par lesquelles Nicolas, cardinal du titre de Saint-Pierre ès liens, nonce apostolique en Allemagne, accorde des indulgences en faveur des fidèles qui, s'étant confessés, visiteront, aux jours indiqués, la chapelle de Saint-Nicolas près du château de Louvain, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
Original sur parchemin, sceau perdu.

Nº 746.
8 juillet 1455. — Gegeven in onse stat l'an Loeven, achte doge injulio, in't jaer ons Heeren duyscnt vier hondert vive ende viiftich.

Lettres de Philippe, duc de Bourgogne, confirmant les franchises accordées par ses prédécesseurs à la commanderie de Chantraine.

Copie sur parchemin, certifiée par Nulant, le 18 du même mois. — Y jointe une traduction française, sur papier, certifiée par J. Pilloy, notaire public à Bruxelles, en 1726, avec cachet de cette dernière ville apposé en placard.
Imprimé dans les Privilèges des chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, page 15.

Nº 747.
28 juin 1457. — Anno Domini millesimo quadringentesimo quinquagesimo septimo, die vicesima octava predicti mensis (junii).

Jean, évêque d'Arras, déclare avoir dédié, béni, sanctifié et consacré, le dit jour, l'église de la commanderie de Saint-Jean de Jérusalem près du château de la ville de Louvain, et les trois autels qui y sont érigés, le premier en l'honneur de Dieu, de la très glorieuse vierge Marie, des saints Jean-Baptiste et Nicolas, et de sainte Barbe ; le deuxième en l'honneur de Dieu, de la vierge mère et des saints Edmond et Corneille, et le troisième en l'honneur de Dieu, de la vierge mère et des saints Antoine et Hubert. Il ordonne que l'anniversaire de cette dédicace se célèbre à la fête des saints Pierre et Paul.
Original sur parchemin, sceau en cire rouge (détaché).

Nº 748.
3 mars 1457. — Datum et actum Lovanii, leodiensis diocesis, in aula domus habitationis nostre, .......... sub anno a Nativilate Domini millesimo quadringentesimo quinquagesimo septimo, indictione quinta, die vero jovis tercia mensis martii, pontificatus sanctissimi in Christo patris et domini nostri domini Calisti, divina providentiel pape tercii, anno secundo.

Lettres de Pierre de Mera, doyen de l'église Saint-Pierre de Louvain, délégué par l'abbé de Sainte-Gertrude, déclarant que la bulle de Jean XXII, du 8 mai 1322, au sujet des détenteurs des biens et des infracteurs des libertés et immunités de l'hôpital de S.-J. de J., doit être strictement observée envers les personnes et les possessions de la commanderie de Chantraine.
Original sur parchemin, fortement endommagé par les rongeurs, monogramme du notaire Thomas Deyx, fragment de sceau pendant à une ficelle.

Nº 749.
25 février 1467 (1466, v. st.). — Datum Rome, apud Sanctum Marcum, anno Incarnationis dominice millesimo quadringentesimo sexagesimo sexto, quinto kal. martii, pontificatus nostri anno tertio.

Bulle du pape Paul II, par laquelle il accorde des indulgences aux fidèles qui, se repentant et s'étant confessés de leurs péchés, visiteront avec dévotion la chapelle de Saint-Nicolas près du château de la ville de Louvain, aux fêtes de la Décollation de saint Jeap-Baptiste et de saint Edmond, et contribueront à l'œuvre et à l'entretien de cette chapelle, que le commandeur de Chantraine, Edmond de Emmechoven, avait réédifiée et augmentée.
Original sur parchemin, très bien conservé, sceau en plomb pend, à une tresse de soie rouge et jaune. Ce sceau représente d'un côté les apôtres SS. Pierre et Paul assis, et de l'autre le pape siégeant entre deux cardinaux et ayant à ses pieds un groupe de personnages agenouillés.

Nº 750.
24 juillet 1494.

Acte par lequel Jacques Caillot, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Brabant, de Liège, etc., ratifie l'appointement conclu entre le doyen, le chapitre et le pasteur de Breda, d'une part, et le curé d'Oosterhout, d'autre part, au sujet des limites et des dîmes de leurs paroisses respectives.
Copie sur papier, collationnée.

Nº 751.
28 novembre 1522.

Acte par lequel Adrien de Heylwigen, conseiller de l'empereur et son receveur général en Brabant, certifie « que tous les biens, héritaiges, rentes, meubles, grains, bois et tous aultres vituailles et utencilles appertenans à messire Jhéromme de Humbeler, chevalier de la religion de l'isle de Rodes, Sgr de Chanteraine, en quelconcque estat, nature ou condition qu'ilz soyent situez, sont francs et liges de toutes tailles, maltôtes, tonlieux, bouches, balances et aultres charges tant du demaine du dit empereur, nostre sire, que des aultres des villes et plat-pays de Brabant, où que soit, ensuivant les anciens privilèges. »
Copie sur papier, collationnée.

Nº 752.
29 août 1554. — Datum in monasterio Diligensi prope Bruxellas, cameracensis diocesis, anno a Nativitate Domini millesimo quingentesimo quinquagesimo quarto, quarto calende septembris, pontificatus sanctissimi in Christo patris et domini nostri domini Julii divina provideutia pape tertii anno quinto.

Renaud, cardinal et légat du Saint-Siège, à la prière de Pierre de la Fontaine, commandeur de la maison de Chantraine de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, accorde des indulgences aux fidèles qui visiteront la chapelle de Saint-Nicolas autrement dite de saint Jean-Baptiste près du château de la ville de Louvain, à la fête de saint Grégoire pape, en se conformant à ce qu'il prescrit dans les présentes lettres.
Original sur parchemin, endommagé par les rongeurs, sceau enlevé.

Nº 753.
30 octobre 1557.

Lettres du roi Philippe II, contenant la sentence par laquelle le conseil de Brabant déclare que la communauté de Wommersom, au quartier de Tirlemont, n'est pas recevable dans sa prétention d'asseoir des tailles sur une cense appartenant à la commanderie de Chantraine.
Copie sur papier, certifiée par deux féodaux de Hainaut en 1683.

Nº 754.
39 mai 1563. — Actum Lovanii, leodiensis diocesis, in aula abbatiali nostri monasterii sancte Gertrudis,........ sub anno a Nativitate Domini millesimo quingentesimo sexagesimo tertio, indictione sexta, mensis vero maii die vigesima nona, pontificatus sanctissimi in Christo patris et domini nostri domini Pii, divina providentia pape quarti, anno quarto.

Lettres par lesquelles Philippe de Hosden, abbé de Sainte-Gertrude de Louvain, conservateur des droits et privilèges de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, déclare que la bulle du pape Sixte IV (y insérée), du 25 juin 1472, au sujet des détenteurs de biens et des infracteurs des libertés et immunités du dit hôpital, doit être strictement observée en faveur des personnes et des possessions de la commanderie de Chantraine
Original sur parchemin, sceau enlevé.

Nº 755.
3 décembre 1586. — Donné en la ville de Bruxelles, le troisiesme iour du mois de décembre, l'an XVc octante-six.

Lettres par lesquelles Alexandre, duc de Parme et de Plaisance, gouverneur général des Pays-Bas, à la requête de frère Antoine Deshaies, dit de Saint-Luc, chevalier et trésorier général de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Malte et commandeur de Chantraine, prend sous sa protection et sauvegarde « tous les chevaliers, religieux, officiers, fermiers et censiers du dit ordre, ensemble avecq leurs commanderies ès pays de par-deçà », les exemptant de logements militaires. Il recommande aux chefs des gens de guerre du roi de respecter et affranchir le susdit commandeur de Chantraine.
Copie de copie, sur papier, collationnée par deux hommes de fief de Hainaut.

Nº 756.
12 mai 1602, au camp devant Ostende.

Déclaration de l'archiduc Albert, portant que frère Jacques de Mesmes dit Marolles, commandeur de Chantraine, jouira, de même que ses fermiers, tant à Thines qu'ailleurs, de l'exemption de l'aide courante et de celles qui pourront être levées à cause de la guerre.
Deux copies, sur papier.

Nº 757.
19 juin 1603.

Lettres des gouverneur, président et gens du conseil provincial de Namur, déclarant que le fermier de la cense de la commanderie de Chantraine située dans la mairie de Saint-Denis, au comté de Namur, jouira de la franchise et exemption des tailles et contributions courantes, ainsi que du logement des gens de guerre.
Copie de copie, sur papier.

Nº 758.
27 août 1626. — Actum au chasteau de Vaillanpont, le XXVIe jour d'aougst XVIc vingt et six.

Acte passé par-devant les échevins du fief de Rognon, par lequel Marc-Antoine du Four, pensionnaire de la ville de Nivelles, Jacques Lambert, avocat au conseil provincial de Namur, et Anne du Four, épouse de ce dernier, rétrocèdent au commandeur de Chantraine, frère Jacques de Martinet Painabeaux, le moulin del Fosse et ses dépendances, moyennant une rente de cent florins.
Suit la quittance du payement du capital de cette rente, fait aux intéressés par le dit commandeur, le 5 septembre suivant, en présence des mêmes échevins.
Original sur parchemin, signé: Adr. Fortaps, greffier, 1626. On y a annexé deux pièces concernant le moulin del Fosse, situé au faubourg de Namur en la ville de Nivelles.

Nº 759.
10 avril 1658, à Paris.

Lettres par lesquelles Louis XIV, roi de France, prend sous sa protection et sauvegarde la commanderie de Chantraine, dont le sieur de Poutrincourt est titulaire.
Deux copies, sur papier.

Nº 760.
28 août 1662.

Lettres par lesquelles la chambre des comptes en Brabant agrée et ratifie, au nom du roi, la transaction (y insérée) conclue, le 25 du même mois, entre les députés de S. M. et du chapitre de Nivelles, d'une part, et le commis de frère Gabriel Dauvet Desmaretz, commandeur de Chantraine, d'autre part, au sujet de la délimitation des bois de cette commanderie. Cet accord met fin au procès intenté par le commandeur aux baillis des bois que le chapitre de Nivelles possédait en commun avec le domaine royal.
Copie authentique, sur parchemin.

Nº 761.
4 mai 1729, à Bruxelles.

Décret par lequel l'archiduchesse Marie-Elisabeth, gouvernante générale des Pays-Bas, déclare que les biens de l'ordre de Malte situés au duché de Brabant doivent être exempts des droits de vingtièmes et autres.
Copie sur papier.
Imprimé à la suite de la Requête présentée à Sa Majesté impériale et catholique en son conseil privé, concernant l'ordre de Malte, pour la décharge de ses biens situés dans la province de Brabant. 10 pages in-folio.

Nº 762.
15 décembre 1773, au château de Vaillampont.

Acte par lequel Guillaume-Joseph Drion, agent général de l'ordre de Malte aux Pays-Bas, administrateur général de la commanderie de Vaillempont, atteste que Nicolas-Joseph Thomas est fermier de la cense de Gérardcourt, dans la paroisse de Buzet, et qu'il doit jouir des exemptions accordées au dit ordre de Malte.
Original sur papier, signé: Drion, avec cachet en placard.
On y a joint un semblable certificat délivré par la vicomtesse de Lardenois de Ville (en l'absence de son mari) au fermier de la cense de Chantraine à Fleurus, le 13 décembre 1773 (à l'hôtel de Malte, à Tirlemont), et renouvelé par le vicomte, le 30 juillet 1776 et le 15 mai 1778 (au château de la commanderie de Vaillempont).
Top

§ Chapitre II. — Cartulaires
Nº 763.
— Volume, grand in-folio, sur papier, recouvert en veau, ayant 208 feuillets (dont 162 seulement sont remplis), sans la table, et portant pour titre:
Registre des principaux privilèges et sentences de la commanderie de Chantraine, lequel fit escrire et dresser noble seigneur messire Jacques de Martinet des Pisnabeaux, chevalier de l'ordre de Sainet-Jehan de Jérusalem et commandeur de la dite commanderie, en l'an XVIc vingt et deux, par direction du sieur Jean Le Roy, advocat du dit sr commandeur et du dit Ordre. 1622 (1).
1. Quelques feuillets sont tachés
Ce cartulaire est ainsi divisé:
— Privilèges (folio 1).
— Diverses sauvegardes (folio 48).
— Sentences et arrêts (folio 63).
— Privilèges octroyés par le Saint-Siége apostolique (folio 162).
Il contient 65 actes, des années 1160 à 1622, et quelques pièces de procédures, de 1707 à 1719.
Toutes ces copies ont été collationnées et signées.
Entre autres actes, nous signalerons les suivants:
1213.
— Godefroid, châtelain de Bruxelles, acquitte la maison des Templiers de Vaillempont des droits d'hospitalité qu'il exigeait d'elle. (Folio 2 vº.)

6 novembre 1298.
— Datum Lovanii, die jovis post festum omnium sanctorum, anno Domini millesimo CCº nonagesimo octavo.

Le duc Jean de Brabant accorde aux frères de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem en Brabant les mêmes exemptions que celles qu'ils avaient obtenues de son père et de ses ancêtres. (Folio 5.)

27 février 1311 (1310, v. st.).
— Datum sub sigillo nostro, in Bruxella, anno Domini Mº CCCº Xº, sabbato post Petri ad cathedram.

Le même duc ordonne à ses officiers de ne molester en aucune manière les maisons de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem et notamment celle de Walsberghe, mais de les défendre au besoin. (Folio 3 Vº).

8 janvier 1381 (1380, v. st.)
— Le duc Wenceslas et la duchesse Jeanne de Brabant confirment les privilèges octroyés par leurs prédécesseurs tant aux religieux et aux biens de l'hôpital de Saint-Jean de Jérusalem qu'à ceux qui jadis furent du Temple, en Brabant. (Fol. 4.)

13 août 1384.
— Donnez à Bruxelle, le treizième jour d'aoust, l'an mil trois cens quatre-vingts et quatre.

La duchesse Jeanne ordonne à son bailli de Nivelles et à ses autres officiers de défendre aux personnes nobles, gens d'armes et autres, de se loger dans les maisons de la religion en Brabant, etc. (Fol. 36 Vº.)

31 août 1429.
— Donné en nostre ville de Louvain, le dernier jour d'aoust, l'an de grâce mil quatre cent vingt et neuf.

Philippe, duc de Lothier, de Brabant et de Limbourg, — en considération des services rendus par frère Emond d'Emmichoven à feu le duc Jean (IV), dans sa guerre contre le duc de Glocester, et des dommages faits alors à la commanderie de Chantraine, — agrée et confirme, avec le consentement des états de Brabant, les privilèges accordés à la dite commanderie le 8 janvier 1381. (Fol. 33 vº.)

7 janvier 1558 (1557, v. st.)
— Donné en nostre ville de Bruxelles, le septiesme jour de janvier, l'an de grâce mil cincq cens cincquante-sept.

Mandement du roi Philippe II, pour la stricte exécution des lettres de privilège et de sauvegarde par lui accordées à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, en mai 1556 (1). (Fol. 17.)
1. Lettres du 9 mai 1556, déjà mentionnées dans cet inventaire.

23 avril 1574, à Bruxelles.
— Lettres de Louis de Requesens, grand commandeur de Castille, gouverneur général des Pays-Bas, prenant sous sa protection et sauvegarde le village de Thines, les maisons et censes de Vaillempont et de Louvain, et tous les biens de la commanderie de Chantraine. (Fol. 48.)

17 avril 1581, à Anvers.
— Sauvegarde accordée au commandeur de Chantraine, frère Antoine Deshaies, dit de Saint-Luc, par l'archiduc Mathias. (Fol. 51.)

11 avril 1590, à Bruxelles.
— Idem, par Alexandre, duc de Parme. (Fol. 54.)

27 avril 1593, à Bruxelles.
— Idem, par Pierre-Ernest, comte de Mansfeld. (Fol. 55.)

27 mars 1594, à Bruxelles.
— Sauvegarde accordée au même commandeur, par l'archiduc Ernest. (Fol. 56.)

22 janvier 1597, à Bruxelles.
— Idem, par T archiduc Albert. (Fol. 57.)

25 janvier 1600, à Bruxelles.
— Idem, par les archiducs Albert et Isabelle. (Fol. 59.)

2 novembre 1637, à Bruxelles.
— Lettres de sauvegarde accordées par Ferdinand, infant d'Espagne, gouverneur général des Pays-Bas, à frère Jacques de Martinet, dit Pinabau, commandeur de Chantraine, pour les biens de sa commanderie et particulièrement pour sa terre et seigneurie de Thines. (Fol. 42.)

Nº 764.
— Recueil composé de pièces, sur parchemin et sur papier, des années 1224 à 1788 ; ayant 314 feuillets écrits et cotés.

La plupart de ces pièces émanent des souverains et des gouverneurs généraux des Pays-Bas. Ce sont des lettres patentes de concession de privilèges et exemptions, des sauvegardes, des sentences et des certificats en faveur de l'ordre, des procurations, des requêtes, des actes de collation du bénéfice de Sainte-Catherine à Jodojgne.
On y remarque, en outre, les trois actes suivants:
1224.
— Che fu fait en l'an de grasse mil deus cens et vint et quatre ans.

Sentence réglementaire par laquelle Henri, duc de Loherengne, met fin au différend mu entre la maison de l'hospital de Saint-Sépulcre en Nivelle, d'une part, et le meunier du moulin du Charnier lez-Nivelles, d'autre part. (Fol. 1 et 2.)

12 octobre 1293.
— Che fu fait en l'an de grasce Mº CCº quatre-vins et trèse, le deluns après le feste saint Denis.

Arbitrage prononcé par Jakemon de Saint-Soire et par Jakemon Thiebaut, chanoines de Nivelles, portant que le commandeur de Valionpont paiera un sixième et le maître du Saint-Sépulcre les cinq autres sixièmes des bois nécessaires aux travaux à faire au moulin précité. (Fol. 1 et 4.)

26 novembre 1750.
— Datum Melitœ, in conventu nostro, etc.

Lettres par lesquelles frère Emmanuel Pinto, grand-maître de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, agrée la transaction (y insérée) conclue entre Louis-Gabriel de Froulay, commandeur de Chantraine et Vaillempont, d'une part, et Jean-Baptiste Rigaux, propriétaire du moulin du Charnier. (Fol. 213 à 216.)

Nº 765.
— Volume contenant des mémoires, des requêtes et des extraits des diplômes (dont plusieurs sont imprimés) des souverains des Pays-Bas, pour le maintien des privilèges de l'ordre de Malte en Brabant.
Top

§ Chapitre III. — Recueils divers.
Nº 766.
— Volume composé de:
— 1º Procès-verbaux des visites des bâtiments, faites le 13 août 1698, le 14 juin 1755, le 24 juillet 1773, et en 1780 ;
— 2º Inventaires des ornements des églises et chapelles, formés en 1727 et en 1758 ;
— 3º Etat des meubles du château de Vaillempont, dressé le 3 septembre 1772 ; —
— 4º Acte de démembrement de la commanderie de Chantraine, rédigé le 24 juillet 1773 ;
— 5º Acte de cession, en date du 7 février 1775, des meubles de Philippe-François-Joseph, chevalier de Cruquenbourg, commandeur d'Auxerre ; état général de ce qui était dû à ce personnage, à la date de sa mort (16 novembre 1775) ;
— 6º Pièces concernant les réparations à faire à l'église de Fleurus, et règlement provisionnel, daté du 16 janvier 1782, pour l'administration dès biens de la fabrique de cette église.

Nº 767.
— Recueil de lettres relatives à l'administration des biens des commanderies de Chantraine, Tirlemont et Vaillempont, de 1714 à 1793.

Nº 768.
— Carton contenant des pièces relatives aux réclamations adressées au gouvernement par le chevalier de Nieuport, dernier commandeur de Vaillempont, au sujet des revenus de sa commanderie, en 1796 et 1797.
Top

§ Chapitre IV. — Biens et revenus.
Nº 769.
— Volume, grand in-folio, couvert en peau, intitulé: C'est le registre de la baillie d'Avalterre (1), fait l'an de grâce Nostre-Signeur mil trois cens soixante et quatre, au temps religieuse personne et honeste, frère Henry de Saintron, honorable commandeur d'Avalterre, de Henaut, et trésorier de Rodes ; ouquel registre sont contenues toutes les values des maisons appertenans à la dicte baillie, en cens, trecens, rentes héritables, chapons, terres, prez, bois, et tous les fiez, et les noms de ceulx qui les tiennent ; ayant 200 feuillets non chiffrés.
1. Une main moderne a écrit sur la couverture: « Cette commanderie d'Avalterre a été partagée en deux, savoir: « Villers-au-Liége et Chantereine, dont la destinée a encore été d'être subdivisée en Chantereine, Tirlemont et Vailiampont

Voici les principales divisions de ce manuscrit, qui a été fait avec beaucoup de soin:
— I. Chanterainne.
— II. Walebergue (Walsbergen).
— III. Cowaremme.
— IIII. Bersés.
— V. Cens en deniers et en chapons appartenans à la maison de l'ospital en Liège, au jour de feste saint Jehan-Baptiste et au jour saint Estiène, lendemain de Noël.
— VI. Visey.
— VII. Haneffe.
— VIII. Bois les Dames.
— IX Lovain.
— X. Flemale.
— XI. Nueve Court près de Wavre.
— Xll. Viller le Temple.
— XIII. Estrées.
— XIV. Villeroux.
— XV. Flerus (Fleurus).
— XVI. Mondeioye delés Wamant.
— XVII. Jancourt.
— XVIII. Le Tanton.
— XIX. Hargemont.
— XX. Bitronsart.
— XXI. Le Bruière.
— XXII. Luese.
— XXIII. Valionpont.
— XXIV. Bois saint Jehan.
— XXV. Geraucourt.
— XXVI. Saint-Jehan de Nivelle.
— XXVII. Binken (Binckom).
— XXVIII. Donguibert.
— (2)
— XXX. Isti sunt census annuales domus de Braken, persolvendi in festo sancti Ulberti, et scripti anno Domini millesimo CCCº sexagesimo quinto.
— XXXI. Loncpre.
— XXXII. C'est lez fiez appertenans à Chanteraine et à la baillie d'Avaulterre.
A la fin du volume se trouvent quelques copies d'actes, des années 1366, 1373, 1378, 1379, 1380, 1381 et 1382.
2. Le nº XXIX manque.

Nº 770.
— Recueil contenant six déclarations des revenus au quartier de Tirlemont, des années 1560, 1587-1590 et 1594.

Nº 771.
— Recueil contenant sept cahiers des biens et revenus au quartier de Jodoigne, formés en 1551, 1604, 1633 et 1683.

Nº 772.
— Volume intitulé : Registre contenant les biens appartenans au commandeur de Villeroux, à l'aultel Sainct-Nicolas et à Sainct-Paneras dudit Villeroux ; renovelé l'an de grâce XCc et LXIIj.

Nº 773.
— Registre des cens seigneuriaux dus à la commanderie de Chantraine, de 1610 à 1616.

Nº 774.
— Volume in-folio, relié en parchemin, ayant 848 pages et portant pour titre:
— Terrier et registre de la commanderie de Chanterene et ses dépendances, fait en l'an mil six cens quatre-vingt-trois, à la diligence de feu Monsieur le chevalier, frère Jaques de Bretel-Grimonville, vivant pourveu d'icelle, et cy copié en 1688.

En tête sont transcrites : les lettres du roi Philippe IV, datées du 9 octobre 1655, pour le renouvellement du terrier de la commanderie de Chantraine ; celles du roi Philippe II, du 9 mai 1556, et des archiducs, du 12 mai 1602, ainsi que d'autres actes qui concernent les privilèges et exemptions dont l'ordre de Malte jouissait en Brabant.
Ce document et les pièces que l'on y a copiées, ont été collationnés aux originaux qui étaient déposés à la chancellerie du grand prieuré de France.

Nº 775 à 780.
— Six registres des rentes dues à Thines, à Houtain, à Senefïe, etc. ; formés en 1710-1716, 1746-1751, 1745-1773, 1779-1785.

Nº 781.
— Volume intitulé:
— Rapport des biens tenables affectez aux cens seigneuriaux deuz à la commanderie de Chantraine, comme aussy les biens fieffés se relevants de la cour féodale dudit Chantraine, mouvants et gisants soub la chapelle Saint-Lambert et Pinchart ; lesquels rapports ont esté faits entre les mains du sr bailly dOttignies, commis par le seigneur commandeur dudit Chantraine afin de renouveller son terrier des cens et biens fieffés et tenaux, les 27, 28, 29 et 30 juillet 1739.

Nº 782.
— Volume in-folio, relié en veau et portant sur le plat de la couverture, ce titre: Terrier de Chantraine, 1740, et les armes du commandeur.
Ce papier terrier, suivi d'une table alphabétique, a été dressé par ordre du commandeur, Louis-Gabriel de Froulay de Thessé.
Le volume commence au folio 175 et s'arrête au folio 586.
Les 174 premiers feuillets ont été enlevés et les marges du manuscrit sont atteintes d'humidité.

Nº 783.
— Volume in-folio, relié en veau, et ayant sur le plat de la couverture au-dessus des armes du commandeur précité, ce titre: Originaux. Partie du terrier de Chantraine. 1740.

Il est ainsi divisé:
— Registre originel des cens seigneuriaux de la Boscaille, renouvellé 1739 et 1740.
— Registre originel des cens seigneuriaux de Walsberghe, renouvellé 1739 et 1740.
— Livre féodal de Binckum.

Nº 784.
— Volume intitulé:
Registre de la commanderie, pour la recette du quartier de Nivelles et Vaillampont, commençant 1743.

Nº 785.
— Registre des biens et revenus au quartier de Jodoigne, de 1725 à 1757.

Nº 786 à 788.
— Trois registres des biens et revenus au quartier de Tirlemont ; formés pour les années 1722 à 1742.

Nº 789 à 791.
— Trois registres des biens et rentes de la commanderie de Vaillempont, formés pour les années 1772-1773, 1786-1796.

Nº 792.
— Liasse contenant des dénombrements des biens et revenus des commanderies de Chantraine et de Vaillempont, et des papiers qui s'y rattachent : années 1687, 1741, 1754, 1768,1772, 1773, 1776, 1780 à 1783.
Top

§ Chapitre V. — Comptes.
Nº 793 à 859.
— Soixante-sept comptes des revenus de la commanderie de Chantraine au quartier de Jodoigne, des années 1441-1442, 1445-1449, 1458-1463, 1528, 1532, 1533, 1537-1538, 1540-1541, 1544-1561, 1596, 1599-1601, 1608-1609, 1612-1615, 1617-1639, 1723-1734.
Voici l'intitulé du premier de ces documents: Comptes Johannes Taissart de Joudoigne, de tout ce qu'il a leveit, rechiet et rendut des rentes et revenues en bleid et en argent, appertenantes à monsegneur Emond d'Emchoven, chevalier, commandeur d'Avalterre, autrement dit maistre de Chantraine, à cause de l'ospital Saint-Jehan de Jhérusalem, depuiz le XVje jour de moiz de décembre l'an XIIIjc et XLj, que ledit Johannes comptat à mondit sgr., à Louvaing, jusques à jour saint Remy l'an XIIIjc et XLIj.

Nº 860.
— Compte des recettes de Léau, Saint-Trond, Tirlemont et Hannut, de 1466-1469.

Nº 861 à 960.
— Cent comptes des revenus au quartier de Tirlemont et Léau, des années 1521-1523, 1540-1561, 1586, 1591, 1595-1596, 1598-1599, 1601-1615, 1619-1629, 1637, 1651-1655, 1661-1670, 1693-1694, 1722-1742.

Nº 961-962.
— Deux comptes de la recette de Walsbergen, de 1530-1532.

Nº 963 à 965.
— Trois comptes des biens et revenus de la commanderie de Chantraine, du 1er mai 1648 au 30 avril 1651.

Nº 966.
— Compte des revenus au quartier de Nivelles, en 1693-1694.

Nº 967-968.
— Deux comptes des cens et rentes reçus par Eustache Gilbert, chapelain de la commanderie de Chantraine, en 1710 et en 1711.

Nº 969.
— Compte rendu au commandeur de Caumartin par Jean Boscheron, agent de l'ordre de Malte en Flandre, de recettes et dépenses faites de 1717 à 1722 ; avec de nombreuses pièces à l'appui.

Nº 970 à 992.
— Vingt-trois comptes des revenus au quartier de Louvain, de 1718-1726, 1728-1740.

Nº 993 à 998.
— Six comptes des revenus au quartier de Nivelles et des rendages des fermes de Chantraine à Fleurus et de la Bruyère à Saint-Denis (comté de Namur), de 1726 à 1731.

Nº 999 à 1004.
— Six comptes des revenus aux quartiers de Nivelles, Fleurus et Wavre, de 1737 à 1742.

Nº 1005.
— Liasse intitulée : « Pièces justificatives de la dépense du compte de M. le vicomte de Lardenois, administrateur général. 1747. »

Nº 1006 à 1008.
— Trois comptes des recettes et des payements faits par l'avocat Guillaume-Joseph Drion, procureur de feu le chevalier de Fleury, commandeur de Chantraine, Vaillempont et Tirlemont, depuis le 19 mars 1772 jusqu'au 16 octobre 1774, jour de la mort du dit commandeur, tant pour la septième année du bail général accordé au vicomte de Lardenois de Ville, des commanderies de Chantraine et Tirlemont, que pour l'administration de celle de Vaillempont. (Y joints trois doubles de ces comptes.)

Nº 1009.
— Compte rendu par le même, en 1778, des indemnités payées par les villes de Bruxelles et de Louvain, pour les terrains des commanderies de Chantraine et de Tirlemont, expropriés à cause de l'établissement d'un canal de Louvain vers Malinès, et d'une chaussée de Wavre à Bruxelles.

Nº 1010 à 1023.
— Douze comptes des revenus de la commanderie de Vaillempont et du bénéfice de N.-D. de Lorette, des années 1772-1787, et deux liasses de pièces justificatives du compte de la veuve de l'avocat Chasselet, née Bonne Drion.

Nº 1024.
— Compte, rendu en 1791, des cens et rentes de la commanderie de Vaillempont, reçus par le notaire Lavary, au nom de feu Drion, administrateur de la commanderie.

Nº 1025.
— Projet de compte des ventes de bois, etc., de la commanderie précitée, des années 1795-1797.
Top

§ Chapitre VI. — Procès et actes divers
Nº 1026 à 1030.
— Cinq liasses de pièces de procès intentés ou soutenus par les commanderies de Chantraine et Vaillempont, au XVIIe et au XVIIIe siècle.
Parmi ces papiers, on distingue les dossiers intitulés : Villeroux.
— Procès contre Tilman, bailli de Vaillempont ; — contre les abbés de Sainte-Gertrude et de Vlierbeek ; — contre le magistrat de Binckum; — contre les habitants de Buzet, pour droit de pâturage, 1707. — Droit de champiage et de pâturage pour la ferme de l'ordre, à Corswarem, — Déclaration touchant le pilori à Pinchart, 1741. — Affaire de Charleroy (pour droit de hallage), 1784. — Contestation devant le conseil de préfecture du département de la Dyle, entre l'administration forestière et le sieur Lavary, propriétaire à Nivelles, au sujet d'une haie servant de limite à un bois ayant appartenu à la commanderie de Vaillempont, et à une pièce de terre, à Thines. 1809-1810.

Nº 1031 à 1035.
— Cinq recueils de criées, baux et autres actes, de 1411 à 1795.

Nº 1036-1037.
— Liasses composées de pièces relatives à l'abornement des biens et aux ventes de bois des commanderies, de 1656 à 1790.

Nº 1038.
— Liasse d'actes concernant les reliefs faits au nom de l'ordre. 1699-1781.
Léopold Devilliers — Inventaire analytique des Archives des Commanderies Belges de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem ou de Malte. Mons, Belgique 1876.

Les Commanderies Belges visitées 59379 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.